Partisans et Opposants à OOXML… : réactions à vos commentaires

Cloud

L’article “Tribune” publié le 6 septembre a suscité
moult
commentaires et réactions aux commentaires…. Notre rédacteur a tenu à vous
donner son point de vue… N’hésitez pas à réagir

Mon propos n’est pas de défendre Microsoft (relisez donc le titre de l’article) , mais de montrer les man?uvres d’autres entreprises et d’éclairer le lecteur sur des enjeux bien plus importants qu’un standard bureautique. Mais lorsqu’on est focalisé sur une position anti-XXX rigide, on ne lit que ce que l’on veut et la polémique primaire noie le reste du propos.

Je pense pour ma part que Microsoft devrait faire en sorte de s’aligner sur le standard ou de réduire au maximum l’écart. Enfin, je rédige des articles pour apporter un son de cloche éclairé à des professionnels, et pas nécessairement pour devenir populaire. Sinon je rédigerais des odes au Libre et à l’Open Source (même devenu très commercial), mais vous pouvez déjà en lire dans un très grand nombre de titres informatiques français.

Je voulais également réagir directement aux commentaires de certains lecteurs… Je cite :

« Très franchement je ne pense pas que vous ayez été conscient de votre achat monsieur le journaliste lorsque vous avez acheté votre premier PC sous Windows et Word ! Parce que, si vous en aviez été réellement conscient, vous ne l’auriez pas acheté.»

J’ai passé dix ans dans les services informatiques en entreprise. Mes choix sont fait de façon tout à fait conscients, avec une culture, une expérience et une ouverture dont je peux certainement vous faire bénéficier. Le propos de mon article était de vous éclairez sur les démarches des divers acteurs, et pas forcément de relancer les guerres stériles Microsoft/?Open source? ou ?logiciel libre?. Connaissant et suivant ces acteurs depuis des années, ces éléments, que je n’ai pas lu ailleurs, me semblent pertinents non pas comme vérité absolue, mais simplement pour poser des questions et lever les non-dits.

À propos des discussions sur les standards

D’où pensez-vous que vienne la majorité des standards ? Des éditeurs et des industriels, justement. Le rôle de Microsoft dans la standardisation des services Web serait-il acceptable, mais gênant pour les formats bureautiques ? N’a-t-on pas assez reproché à cet éditeur d’utiliser ses propres formats bureautiques pendant des années ?

Il ne me semble pas avoir entendu beaucoup de bruit à l’encontre de Sun par rapport à Java (une société et une technologie d’ailleurs très intéressante). Il m’est souvent arrivé (et il m’arrive encore) de défendre les modèles et les approches du logiciel libre ou de l’open source. Pour moi, standards, open source et solutions commerciales (Microsoft, IBM, Sun, ou autre) présentent tous de l’intérêt. D’ailleurs, il serait bon de respecter le travail des développeurs de ces produits qui contribuent très souvent dans les forums, débats et commissions sur les standards et les technologies.

Enfin, imposer à l’utilisateur un standard dans le but évident de le faire adopter d’autres logiciels, fussent-ils gratuits, me semble une démarche qui confine à la dictature des esprits.

“En lisant cet article, je me suis demandé si l’auteur ne faisait pas du lobbyng pour M$, car effectivement je ne vois pas pourquoi nous aurions besoin d’un nouveau standard”.

M’accuser d’être partisan c’est mal me connaître. Ne pas être un partisan ultra du libre ne transforme pas un observateur (ou un acteur) en partisan aveugle des technologies “commerciales”. La passion n’excuse pas les caricatures, et il me semble que cette rigidité relève essentiellement de l’anti-Microsoft primaire. Les procès staliniens reposent sur l’autocritique publique et le renoncement généralement humiliant énoncé devant des dictateurs sans tolérance. Vous voyez de quoi je parle…


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur