Pas de code SCO dans Linux?

Régulations

Une start-up new-yorkaise dévoile six mois de recherches sur le code de Linux et affirme que ce dernier ne présente aucune source protégée en provenance de SCO

Open Source Risk Management (OSRM) est une start-up de New York, créée par un avocat et investisseur risque, Daniel Egger. Durant 6 mois, la société aurait ausculté le code des fichiers Linux, et affirme que le système d’exploitation libre ne présente aucun code couvert par la propriété intellectuelle de SCO sur Unix. Daniel Egger a déclaré à ‘Reuters‘ que OSRM n’a rencontré aucune infraction au copyright de SCO ni dans le noyau 2.4 de Linux, ni dans le 2.6, les plus courants. Heureusement d’ailleurs, car le modèle économique de OSRM est plutôt original. La firme propose en effet un système d’assurance contre les attaques de SCO. Elle vient même de créer le ‘Open Source Legal Defence Centre‘ de Washington. On peut imaginer qu’avec un tel modèle, OSRM s’est assuré de la validité de ses informations afin de limiter les risques. Cependant, les procédures engagées par SCO continuent, en particulier contre IBM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur