Pas de simili iPhone chez Microsoft en 2008

Cloud

Le géant californien préfère se consacrer au développement de son OS mobile…

Bill Gates interrogé par le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le clame haut et fort. Redmond ne va par sortir son propre téléphone mobile pour concurrencer l’iPhone.

Le patron de Microsoft, aujourd’hui dans la position de “l’ex-futur retraité” -rappelons qu’il devait stopper son activité au sein de l’éditeur dès le début 2008- continue de prendre position.

Ce dernier a ainsi indiqué que l’éditeur préférait poursuivre le développement de Windows Mobile (la version 7 est en préparation) afin de l’intégrer dans de nombreuses marques de smartphones plutôt que de lancer avec plus d’un an de retard son propre iPhone Killer.

“Non ! nous n’allons pas le faire” a-t-il précisé dans les colonnes du journal, d’outre-Rhin.

“Sur le marché des combinés hypercommunicants, nous allons principalement travailler sur Windows Mobile”.

“Nous avons d’excellentes relations avec nos partenaires dans ce secteur, comme Samsung et Motorola. Cette variété de partenaires, nous apporte plus que si nous lancions notre propre téléphone portable.” a t-il ajouté.

Pourtant, en septembre dernier, Mindy Mount, chief financial officer de la division divertissement de la firme, avait estimé pas forcément “déraisonnable”, l’idée d’un mobile basé sur le Zune, le baladeur multimédia du groupe.

Il faut dire que Windows Mobile est une affaire qui tourne. Microsoft est aujourd’hui un acteur incontournable du marché des OS mobile. La firme a réussi là où beaucoup lui prédisaient d’aller dans le mur. A ce jour, plus de 125 opérateurs vendent des combinés équipés de Windows Mobile, et de plus en plus de fabricants adoptent ce système, dont Palm… ce qui constitue un certain tour de force.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur