Pas de Sony PSP Vita pour Noël

Cloud

Vita, la future console portable de Sony, va rater les fêtes de fin d’année sur les marché occidentaux. Un manque à gagner certain pour Sony dont l’activité de la PlayStation reste un pilier de l’entreprise.

La console portable Playstation Vita ne sera pas disponible sur les étals avant 2012 en Europe et aux Etats-Unis. Kazuo Hirai, président exécutif adjoint de Sony, l’a annoncé à la presse japonaise hier, jeudi 4 août. La production de la future console de jeux du géant nippon ne démarrera que début décembre. Les premières livraisons s’effectueront au Japon.

Un coup dur dans la mesure où l’Europe et l’Amérique du Nord génèrent plus de 40 % du chiffre d’affaires de Sony. Et rater la période faste de Noël risque de se traduire par un important manque à gagner. D’autant que la concurrence s’acharne. Nintendo a récemment annoncé une très prochaine baisse de 40 % de sa console DS 3D. Certes, la baisse tarifaire vise plus à relancer les mauvaises ventes du produit qu’à anticiper l’arriver de la PSP Vita. Mais l’initiative prépare la guerre des prix.

Néanmoins, Sony, peu réputé pour ses prix compétitifs, prévoit de revoir ses coûts de production pour être plus agressif. Notamment sur le secteur des modèles de télévision Bravia, unité en perte depuis 8 ans, selon Bloomberg. Car, outre la concurrence directe, Sony subit celle des terminaux de nouvelle génération tels que tablettes et smartphones (y compris le Xperia Play, téléphone-console de Sony-Ericsson).

La Vita se distingue de ses prédécesseurs par un écran tactile de 5 pouces (960×544 pixels) en technologie Oled (plus fin et plus lumineux que le LCD), d’un touchpad sur la face arrière, du wifi et GPS, voire de la 3G, et de plus de puissance (processeur ARM Cortex A9 à 4 coeurs). Elle pourrait être commercialisée autour de 250 euros (selon les modèles) si Sony ne consent pas à sacrifier sa marge pour rester compétitif. Ce qui restera à vérifier. Kazuo Hirai a rappelé que « l’activité de la PlayStation est un pilier essentiel [et que] l’industrie du jeu vidéo est en constante évolution. Mon attente est pour le business de la PlayStation de rester à la pointe de cette industrie très dynamique ». Quitte à revoir sa politique tarifaire?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur