Pas d'iPad avant fin mai en France

Cloud

Apple retarde d’un mois le lancement de son iPad à l’international sous prétexte que les consommateurs américains ont vidé tous les stocks.

Apple vient d’annoncer un retard d’un mois sur les livraisons de l’iPad à l’international. Autrement dit, en France comme ailleurs, il ne sera pas possible de manipuler l’iPad avant fin mai prochain (sauf à le gagner via le concours organisé sur EweekEurope UK) en dehors du sol américain où il a débarqué le 3 avril dernier.

La faute aux Américains, justement. Apple se déclare dépassé par la demande, ainsi que par les pré-commandes du modèle 3G attendu pour la fin du mois. Ainsi, plus de 500 000 ardoises électroniques aurait déjà été livrées outre Atlantique. « La demande est beaucoup plus importante que ce que nous avions prévu et devrait continuer d’excéder notre offre sur les prochaines semaines au fur et à mesure que de plus en plus de gens voient et expérimentent un iPad », déclare Apple dans son communiqué. Cupertino aurait-il sous-estimé l’attente de son produit?

La firme de Steve Jobs privilégie donc son marché local au détriment du reste du monde. Elle aurait tort de se gêner. D’abord parce que « l’énorme succès» aux Etats-Unis joue en sa faveur. D’autre part parce qu’elle n’a rien à craindre d’une concurrence totalement absente pour l’heure même si elle s’organise. Peut-être ce retard de livraison de l’iPad va-t-il pousser certaines alternatives à en profiter. L’entreprise Fusion Garage fondée en 2008 doit justement présenter sa tablette Joojoo à la presse fin avril.

En attendant, Silicon.fr vous invite à consulter les premières réactions que provoque l’iPad en France et recueillies en vidéo par nos confrères de ChannelInsider.fr et ITespresso.fr depuis cette page.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur