Pascal Couzinet (Emulex) : « Notre objectif est d’être numéro 1 d’ici à 2013 »

Cloud
Pascal Couzinet (Emulex) : « Notre objectif est d’être numéro 1 d’ici à 2013 »

Regional manager Southern Europe pour Emulex, Pascal Couzinet répond à nos questions sur le lancement de OneConnect Network Xceleration, qui embarque sur les cartes 10GbE les logiciels d’accélération réseau FastStack de Myricom.

Emulex annonce OneConnect Network Xceleration, une solution d’accélération réseau et de réduction de la latence sur base Ethernet, qui associe les cartes 10GbE signées Emulex à la technologie FastStack de Myricom. Pascal Couzinet, regional manager Europe du Sud pour Emulex, répond à nos questions.

Silicon.fr : En quoi cette annonce est-elle stratégique pour Emulex ?

Pascal Couzinet : Emulex se positionne sur un nouveau segment de marché, l’accélération des réseaux et la low latency sur lesquels nous ne sommes pas présents. Nous parlons de convergence depuis quelques années, c’est notre vision pour le datacenter, autour du 10GbE, de la présentation de nos premières offres autour du 40GbE, et sur le 100GbE auquel nous travaillons déjà.

Pour en revenir sur OneConnect Network Xceleration, de plus en plus d’applications sont externalisées sous forme de cloud, qu’ils soient publics ou privés, avec des supports de type Ethernet. Ce type de cloud va nécessiter, pour certaines applications, un accès aux données beaucoup plus rapide, donc avec une latence très faible. C’est pour cela que nous avons souhaité nous rapprocher très fortement de Myricom.

Silicon.fr : Vous reprenez et diffusez les technologies de Myricom…

Pascal Couzinet (Emulex)Nous annonçons un partenariat stratégique et sur le long terme, OEM pour commencer, puis dans les prochains mois distribué sous notre marque. Nous nous appuyons sur l’expérience de Myricom autour de la low latency et sur leur offre matérielle. À terme, il n’y aura plus qu’une seule ligne de produits via l’intégration de la technologie Myricom sur nos cartes distribuées en bundle avec ses solutions logicielles.

Silicon.fr : Qu’apporte Mylicom à votre offre ?

Nos cartes aujourd’hui permettent d’optimiser les environnements virtualisés. Ce n’est pas forcément ce que l’on attend dans les environnements haute performance. Avec OneConnect Network Xceleration, nous apportons notre savoir-faire sur le 10GbE, et celui de Myricom pour offrir l’accélération réseau. Myricom nous apporte l’intelligence de ses logiciels, qui répondent à des besoins plutôt verticaux.

Dans un premier temps, nous diffusons modules verticaux. Le premier est orienté vers les marchés trading, et permet de déplacer les paquets sans passer par la stack IP et en déchargeant la CPU, avec la capacité de prédire les performances. Le second est un module sniffer, plutôt destiné au marché des réseaux, pour capturer et analyser le trafic.

Les deux solutions peuvent être cumulées. Le troisième module sera disponible en juin et concernera la vidéo et le streaming, pour gérer les accès en parallèle et proposer une alternative au stack IP. Et adresser le monde de la vidéo.

Silicon.fr : La concurrence est rude dans ce domaine, quels sont vos objectifs ?

Avec OneConnect Network Xceleration, nous adressons des marchés sur lesquels d’autres technologies concurrentes sont présentes, comme Infiniband. Le marché est aujourd’hui plutôt 80 % Infiniband et 20 % Ethernet. Nous faisons cependant le constat que la situation devrait s’inverser dans les prochaines années. Ethernet est plus maîtrisé et moins complexe.

C’est pourquoi il est important pour Emulex de se positionner maintenant sur ce marché. Notre stratégie de développement s’inscrit sur le long terme. Notre objectif est d’être numéro 1 d’ici à 2013.

Emulex Datacenter 2016


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur