Pasqal expérimente sa plate-forme quantique chez OVHcloud

Le bêta de Pasqal Cloud Services a officiellement débuté. Et c’est chez OVHcloud. Pour le moment, en bêta privée. Avec, comme premier clients, le CA CIB (banque d’investissement du Crédit agricole) et CINECA (consortium universitaire italien).

L’un et l’autre ont déjà expérimenté les processeurs quantiques de Pasqal. Le premier, notamment, pour la gestion du risque. Le second, pour développer des systèmes HPC hybrides.

OVHcloud n’est pas le premier CSP auquel s’associe Pasqal. Mais ce partenariat n’est pas tout à fait de même nature. Au bout, il y aura une plate-forme de services. Et non simplement d’un accès aux processeurs de l’entreprise française – comme ce devrait être le cas cette année sur le cloud de Microsoft* (offre Azure Quantum).

Objectif : ouvrir ladite plate-forme au public au 4e trimestre 2022.
Pour OVHcloud, c’est une des premières annonces publiques dans le domaine du quantique, après le partenariat avec Atos.

* Azure Quantum permet actuellement d’utiliser des processeurs IonQ et Quantinuum (Honeywell). Ceux de Rigetti et de QCI sont en bêta privée.

Photo d’illustration © Siarhei – Adobe Stock