Passé trois ans, un PC coûterait plus cher à entretenir qu'un neuf

Régulations

Malgré la pression sur les dépenses, les PME auraient tout intérêt à renouveler leur parc de PC vieillissants.

Les entreprises qui reportent à plus tard le renouvellement de leur parc informatique pour des raisons budgétaires feraient bien d’y réfléchir à deux fois. C’est, du moins, le message d’Intel qui rapporte une étude du cabinet Techaisle conduite en février et mars 2009 auprès d’entreprises de toutes tailles dans plusieurs pays (dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, l’Italie, le Brésil, l’Inde et l’Australie). Laquelle étude met en évidence les coûts de maintenance plus élevés sur une machine vieillissante qu’avec une machine neuve particulièrement sur le marché des PME.

Selon l’étude, un PC de plus de 3 ans est sujet à une augmentation des failles de sécurité de 58 %. En cas d’infection virale, le temps de nettoyage de la machine est 23% plus long qu’avec un PC récent, pour les desktop et 22% pour les portables.

Les failles de sécurité en augmentation ne sont pas la seule cause de l’augmentation des coûts d’entretien dans les trois premières années. Ainsi 33% des “vieux” PC enregistrent des défaillances de disque dur contre 8% (tout de même!) avec les machines neuves. Les cartes mères sont pour 14% des plus anciennes victimes d’avaries contre 4% chez les plus récentes. 26% des cartes réseaux ne communiqueraient plus grand chose passée l’âge de raison contre 6% pour les plus jeunes. Enfin, les alimentations sont 49% à rendre l’âme parmi les plus de 3 ans contre 11% avant ce terme.

Au final, les dépenses nécessaires à la maintenance annuelle d’un ordinateur de plus de trois ans oscilleraient autour de 545 dollars annuel par unité pour les petites entreprises et 709 dollars pour les structures de taille moyenne. Soit jusqu’à 1,3 fois les frais similaires liés à un PC de moins de trois ans.

Certes, la différence n’est pas négligeable. Mais le mince écart entre les deux résultats, s’ils sont exacts, suffira-t-il à convaincre les entreprises de dégager de nouveaux budgets pour remplacer du matériel qui fonctionne encore très bien aux yeux de nombreux responsables?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur