Passeport biométrique : le vainqueur de l’appel d’offre bientôt connu

Régulations

En entendant la décision du Conseil d’Etat, l’ANTS, l’organisme chargé d’attribuer le contrat, poursuit l’analyse des candidatures

Selon Les Echos, l’ANTS (l’Agence nationale des titres sécurisés) effectue les dernières observations avant l’attribution du contrat pour la mise en place du passeport biométrique. Le choix de l’organisme devrait intervenir après la publication d’un décret du Conseil d’Etat posant le cadre juridique du document.

La décision de l’Institution est attendue pour le mois de février, selon des sources proches du dossier, interrogées par le quotidien économique.

Le candidat désigné se verra confier l’ensemble de la conception du document (saisie, cryptage, stockage et envoi à l’Imprimerie nationale) ainsi qu’une enveloppe de 118 millions d’euros. Quatre groupes, à la tête desquels se trouvent Capgemini, Atos Origin, Thales et Bull, travaillent au montage de leur dossier. IBM pourrait rejoindre l’une de ces différentes associations.

L’année 2008 devrait constituer un tournant en France comme en Europe. Dès le milieu de l’année 2009, les 27 Etats de l’Union européenne devront être en capacité de délivrer à leurs ressortissants des documents de voyage biométriques.

En France, les premiers tests devraient débuter au second semestre de cette à année, a assuré la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie.

Rappelons que le passeport biométrique contiendra des données personnelles destinées à vérifier l’identité du possesseur du document. Les empreintes digitales et l’iris oculaire feront partie des informations accessibles sur le passeport.

Sécurité

Le passeport biométrique délivré en France devra répondre aux caractéristiques de sécurité essentielles à sa délivrance. En d’autres termes, ne pas être piraté.

Pour autant, en Grande-Bretagne, un chercheur en sécurité était parvenu à contourner les paramètres de sécurité et avait accédé aux données personnelles comprises dans un passeport biométrique. Ce qui avait provoqué un véritable scandale outre-Manche compte tenu des investissements massifs consentis pour mettre en point le document.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur