Passeports biométriques : IBM remporte un contrat en Grande-Bretagne

Cloud

Big Blue devra développer les bases de données destinées au stockage des informations des citoyens britanniques

IBM et Computer Science Corporation (CSC), un spécialiste du conseil et de l’externalisation, viennent de remporter un contrat public en Grande-Bretagne. Les deux sociétés devraient développer pour le gouvernement britannique de nouveaux passeports biométriques et des cartes d’identité, des documents destinés à l’ensemble de la population du Royaume-Uni.

CSC, vainqueur d’un contrat de 424 millions d’euros, devrait ainsi fournir à la Grande-Bretagne les passeports et une solution de gestion des futures cartes d’identité comprenant notamment un logiciel de reconnaissance faciale ainsi que des scanners digitaux. Le contrat remporté par IBM (292 millions d’euros) porte quant à lui sur la constitution de bases de données stockant les informations sur les visages et les empreintes digitales des citoyens britanniques. Selon le Financial Times, ce nouveau contrat remporté par le constructeur américain annule les onze précédents accords signés entre le gouvernement britannique et d’autres sociétés (Siemens, Atos Origin et Sagem). Les passeports et cartes d’identité biométriques restent des sujets très controversés en Grande-Bretagne. Le gouvernement de majesté a essuyé de nombreuses critiques depuis le lancement du chantier en 2008. Sur les 50.000 cartes en principe délivrées aux ressortissants non-européens, seules 25.000 ont été distribuées, d’où les inquiétudes encore vives sur les capacités des pouvoirs publics à pouvoir tenir leurs engagements. D’ici la fin de l’année, deux autres appels d’offres concernant cette fois-ci la production des passeports devraient être lancés par le gouvernement. 3M, Gemalto et Thales sont déjà sur les rangs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur