Passer de Vista à XP coûtera plus cher chez Dell

Cloud

Le downgrade sera facturé 150 dollars maximum contre 50 dollars il y a quelques mois

Alors que la demande du grand public et des pros pour Windows XP reste forte, Dell a décidé de modifier ses conditions de downgrade aux Etats-Unis. Selon Computerworld.com, le passage d’une machine sous Vista vers XP coûtera désormais bien plus cher, notamment pour les particuliers. Rappelons que depuis juin dernier, Dell ne propose plus d’ordinateurs nativement sous XP.

Ainsi, les portables Inspiron 1525 et les PC de bureaux 530 pourront être commandés avec Windows XP mais il faudra payer 150 dollars si l’on en croît le site internet du fabricant. Il y a encore quelques mois, cette option n’était facturée que 50 dollars et elle était gratuite avant juin 2008. Dell a-t-il subi des pressions de la part de Microsoft qui entend désormais dynamiser la pénétration de Windows Vista et de Vista seul.

Les professionnels ont plus de chance. Le downgrade sera facturé entre 50 et 99 dollars selon les machines.

Reste que la mesure risque de créer la polémique, Dell pourra être accusé de faire des bénéfices sur l’impopularité du dernier système d’exploitation de Microsoft.

Rappelons que XP n’est plus disponible à la vente (en boîte) depuis l’été dernier. Mais Microsoft a décidé reporter la date limite de disponibilité de Windows XP du 31 janvier 2009 au 31 juillet 2009 pour les fabricants. La raison invoquée est de rassurer les entreprises, qui pourront continuer à acheter des ordinateurs pourvus de Vista et d’une offre de « downgrade » vers Windows XP, une possibilité réservée aux seuls grands constructeurs dont Dell.

En septembre dernier, Eric Greffier, directeur marketing EMEA de Dell nous expliquait que “D’un côté, nous ne sommes pas confrontés à un feed-back négatif des entreprises équipés en Vista. Mais dans le même temps, la demande pour downgrader Vista vers XP reste forte. Une chose est sûre, l’adoption de Vista ne se fait pas naturellement”.

Selon Craig Barth, responsable du pôle Technologie de Devil Mountain Software, société spécialisée dans la mesure de performances logicielles, “le passage aux anciennesversionseffectué par les constructeurs eux-mêmes comme Dell ou HP, mais aussi par les utilisateurs après leur achat” concerne 35 % des nouveaux PC aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur