Pat Gelsinger patron d’Intel : c’est désormais une réalité

Business
Pat Gelsinger Intel

Retour au bercail pour Pat Gelsinger. L’actuel CEO de VMware prendra, le 15 février 2021, la tête d’Intel. Un poste auquel il était pressenti de longue date.

Bob Swan aura passé tout juste deux ans à la tête d’Intel. Arrivé à ce poste en janvier 2019 après l’éviction de Brian Krzanich, il passera, le 15 février prochain, la main à un ancien de la maison : Pat Gelsinger.

Ce dernier était arrivé chez Intel en 1979. Il avait alors 18 ans et suivait une formation en génie électrique. Trente ans plus tard, sur fond d’échec d’un projet GPU (Larrabee), il mettait les voiles pour devenir directeur des opérations d’EMC. Entre-temps, il avait notamment supervisé les travaux qui donnèrent naissance au processeur 80486.

Zane Rowe fera l’intérim chez VMware

En attendant de rejoindre Intel, Pat Gelsinger demeure CEO de VMware (et ce jusqu’au 12 février 2021 ; le CFO Zane Rowe assurera ensuite l’intérim). Sous son mandat amorcé en septembre 2012, l’entreprise a presque triplé ses revenus. Elle a réalisé une trentaine d’acquisitions et a porté sa stratégie vers le cloud hybride.

Bob SwanDu côté d’Intel, la période 2012-2020 aura été tumultueuse. Elle avait démarré avec l’investiture de Brian Krzanich, qui remplaçait Paul Otellini, pointé du doigt pour avoir « raté le coche » de la mobilité. Elle s’est terminée sous la pression croissante d’AMD*. Mais aussi de NVIDIA, désormais premier fabricant américain de semi-conducteurs en termes de capitalisation boursière.

L’ère Bob Swan (photo ci-contre) aura été marquée par des acquisitions, comme celle de Habana Labs (puces IA). Mais aussi par des cessions. Nommément, les activités du groupe dans les modems 5G et la flash NAND.

* En plaçant à sa tête un ingénieur de formation, Intel s’aligne sur AMD, que Lisa Su dirige depuis 2014.

Illustration principale © Intel

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT