Patrice Bertrand présidera un Open World Forum placé sous le signe des synergies

Open SourceRégulations
Patrice Bertrand Open World Forum 2012 © Smile

« Open source et société se nourrissent l’un et l’autre », explique Patrice Bertrand, président de la cinquième édition de l’Open World Forum. Un événement dont la réputation dépasse maintenant largement nos frontières.

Lors d’une rencontre avec Patrice Bertrand, directeur général de Smile (notre photo), nous avons pu faire un point sur l’Open World Forum, évènement qu’il présidera cette année.

La cinquième édition de cette rencontre se déroulera à Paris du 11 au 13 octobre 2012. Le tout sous un éclairage très particulier, suite à la publication de la circulaire Ayrault sur les logiciels libres.

Le salon comprend trois parties : Think, Code et Experiment. « Avec un positionnement à cheval sur les aspects sociétaux, technologiques et professionnels, indique Patrice Bertrand. Cette année nous allons plus nous concentrer sur les besoins des utilisateurs professionnels. »

Si Think reste le cœur de l’OWF, Code et Experiment, lancés l’an dernier, permettent respectivement de renouer avec les communautés et le grand public. Le tout avec des sujets aussi divers que le cloud, l’emploi, l’industrie, le juridique, la mobilité, les objets connectés…

Créer des synergies

L’événement est dédié avant tout aux décideurs, mais permet également de créer un lien entre les trois éléments cités ci-dessus. Citons un exemple : les réseaux sociaux sont des technologies qui ont rapidement impacté la société et qui ont aujourd’hui des incidences sur les entreprises.

L’open source fait de même. Il est ainsi devenu un véritable phénomène de société. « Les deux se nourrissent l’un et l’autre », constate Patrice Bertrand. Les bénéfices de l’ouverture se retrouvent également dans le secteur professionnel, y compris industriel, où les entreprises y empruntent de nouvelles techniques de collaboration.

Et Patrice Bertrand de citer le projet Genivi, une plate-forme open source d’informatique de divertissement dédiée aux automobiles. Cette dernière regroupe aujourd’hui de nombreux constructeurs automobiles. Ils mettent en commun leur savoir-faire afin de développer cette plate-forme.

« Un travail mutualisé, mais pas sous la forme d’un consortium, précise notre interlocuteur. Tout le monde peut ainsi en profiter, y compris les non-membres. C’est une démarche d’innovation ouverte… typique de l’Open World Forum. »


L’Open World Forum est également le siège de l’Open CIO Summit, une rencontre placée sous la présidence de Véronique Torner, coprésidente d’Alter Way. Patrice Bertrand espère que cette édition permettra de « venir échanger, dans le but de faire des propositions à destination du gouvernement ». Lequel est par ailleurs invité à participer à cette manifestation. Le message est passé…

Plus de détails sur l’OpenCIO Summit se trouvent ici.

Crédit photo : © Smile


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – Solutions Linux / Open Source 2012 : regain de vitalité pour les communautés


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur