Les patrons français ont pris conscience du poids du numérique

Régulations

Selon IDC, les dirigeants français ont pris conscience de l’impact du numérique sur les résultats de leur entreprise. Mais peinent encore à transformer pleinement leurs organisations pour tirer parti de cette opportunité.

Selon le baromètre publié par IDC et Syntec Numérique, les dirigeants français prennent de mieux en mieux conscience de l’impact des technologies numériques sur la performance de leur entreprise. Sur l’échelle imaginée par IDC, la « maturité numérique des dirigeants » (sic) atteint 67,4 points sur 100, en progrès de 4 points sur un an.

Pour IDC, les dirigeants progressent également dans l’utilisation personnelle des outils (nouveaux modes de travail en mobilité, pour faciliter la collaboration et la prise de décision) et dans la connaissance des nouveaux paradigmes IT (Cloud, Big Data, réseaux sociaux et mobilité).

Patrimoine numérique, un actif mal valorisé

Un constat globalement encourageant pour le cabinet d’études. « Mais le saut qualitatif vers la transformation numérique reste encore à faire dans bien des secteurs », tempère Didier Krainc, directeur général d’IDC France.

Le cabinet note ainsi que les dirigeants attendent toujours davantage d’agilité et de réactivité de leur entreprise, le tout avec des coûts maîtrisés. Ce qui nécessite une transformation et une nouvelle gouvernance de l’entreprise, chantiers qui doivent être impulsés par les patrons eux-mêmes.

Par ailleurs, le patrimoine numérique de l’entreprise reste mal valorisé par les dirigeants en tant qu’actif de l’entreprise. De quoi handicaper la transformation des business models, malgré les exemples de nombreux secteurs déjà chamboulés par les nouvelles règles du jeu de l’ère numérique (musique, hôtellerie, restauration…).

Crédit photo : © Stephen Finn – Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur