PC-BSD 9.1 part à l’assaut des serveurs

CloudOpen Source

La dernière version de PC-BSD met l’accent sur le monde des serveurs, avec de nouveaux outils et de nouvelles fonctionnalités. Notez également des avancées en matière de sécurité.

Une nouvelle version du système d’exploitation open source PC-BSD vient de voir le jour, la 9.1. Elle est accessible pour les processeurs x86 32 bits ou 64 bits, depuis le site du projet.

La première nouveauté de cette mouture intéressera tout particulièrement les lecteurs de Silicon.fr. En effet, PC-BSD 9.1 propose une nouvelle option de déploiement adaptée aux serveurs, TrueOS, assistée d’outils dédiés, accessibles en ligne de commande.

Le système d’installation se veut également plus simple, que ce soit pour une configuration desktop ou serveur. Il est même possible de créer un serveur de boot PXE pour une installation à distance de l’OS.

ZFS et Warden

Diverses avancées touchent le système de fichiers ZFS. À commencer par la possibilité de supporter le mirroring et le raid-z de ZFS dès l’installation. Encore une fois, ceux qui veulent mettre en place un serveur apprécieront. Le swap pourra également être mis en place sur une partition ZFS, autorisant ainsi l’installation de l’OS 100 % en ZFS.

Dans le secteur de la sécurité, la principale nouveauté a pour nom Warden, un système de gestion des “jails” (prisons). Un terme désignant une technique d’emprisonnement des processus, permettant ainsi de les isoler du reste de l’OS. Une alternative intéressante à la virtualisation classique, souvent utilisée pour des serveurs web ou des bases de données.

Warden (gardien) est intégré au cœur de PC-BSD 9.1. Un outil de configuration en mode graphique est fourni. Il permettra de créer aisément une prison, puis de la peupler d’applications. Notez qu’il est possible de créer une prison Linux (Debian ou Gentoo pour le moment). Warden propose également des outils de gestion des processus emprisonnés.


Voir aussi
Solutions Linux / Open Source 2012 : regain de vitalité pour les communautés

Le supercalculateur américain Titan

Le supercalculateur américain Titan

Image 1 of 15

Le supercalculateur américain Titan
L’installation de la machine a été complexe, car il s’agit en fait d’une mise à jour du Jaguar, le précédent supercalculateur de laboratoire national américain d’Oak Ridge.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur