PC: des fabricants sont attaqués pour tromperie

Régulations

Annoncer un disque dur de 20 Go alors que sa capacité réelle est de 18,6 a révolté quatre utilisateurs américains. Ils ont porté plainte

Aux Etats-Unis, faire un procès est un sport national. Toutes les raisons sont bonnes pour poursuivre une entreprise et rafler des millions de dollars de dommages et intérêts. Cette fois, ce sont quatre utilisateurs d’ordinateur qui attaquent les plus grands fabricants (et pas des moindres: HP, Dell, IBM…) pour tromperie.

Voici l’objet du litige. Ces fabricants mentiraient sur les capacités des disques durs. Selon l’accusation, la capacité des disques durs est annoncée avec des chiffres “ordinaires” allant de 0 à 9, alors que les ordinateurs lisent et écrivent les données selon le système binaire, c’est à dire une succession de 0 et de 1. Par conséquent, un disque dur à la capacité annoncée de 20 gigaoctets n’a en fait qu’une capacité réelle de 18,6 gigaoctets, poursuit l’accusation. Donc, arnaque! Les plaignants estiment que cet écart lié aux systèmes de notation induit en erreur les consommateurs. Ces derniers n’en auraient pas pour leur argent! Pour un disque dur de 20 Go, l’écart n’est pas énorme… Mais avec un modèle annoncé à 150 Go, l’écart serait de 10 Go. Une différence qui permet de stocker 2.000 chansons ou 20.000 photos supplémentaires -ajoutent perfidement les plaignants. Ces utilisateurs floués réclament une injonction qui ferait cesser ces pratiques marketing et qui forcerait les fabricants à dévoiler leurs pratiques au public, à restituer les profits injustement réalisés et à payer leurs frais d’avocats!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur