PC : le grand bond en avant des ventes

Le marché mondial des PC a atteint de nouveaux sommets, si l’on en croit les données préliminaires livrées par les sociétés d’études Gartner et IDC.

D’après Gartner, 69,9 millions de PC ont été vendus au premier trimestre 2021. Soit une hausse du marché en volume de 32%, par rapport à la même période l’an dernier.

IDC, de son côté, a annoncé que 83,9 millions de PC « traditionnels » ont été livrés de janvier à mars 2021. Le marché a ainsi bondi de 55% en glissement annuel.

Le périmètre d’étude diffère*. Malgré tout, les deux sociétés d’analystes font un même constat : la persistance du travail et de l’enseignement à distance impacte positivement le marché. Le taux de croissance du premier trimestre 2021 s’explique aussi par des livraisons en repli un an plus tôt, au début de la pandémie de Covid-19.

De janvier à mars 2021, la demande des entreprises, du grand public et du secteur de l’enseignement est restée elévée. Résultat, les principaux fabricants du marché affichent tous une croissance à deux chiffres sur la période étudiée, Lenovo en tête.

Lenovo, HP et consorts

Le groupe chinois Lenovo a conservé sa position de numéro un mondial des PC.

Selon Gartner, Lenovo affiche une part de marché de 25,1% en volume. HP de 21,4%.

D’après IDC, l’écart est plus ténu entre Lenovo (24,3%) et HP (22,9%).

Dell, Apple et Acer font aussi toujours partie du top 5 mondial.

Sur l’année 2021 dans son ensemble, les pénuries de composants devraient étendre les délais de livraison et impacter à la hausse les prix.

Les analystes prévoient que la dynamique, dont profitent aujourd’hui pleinement les poids lourds du marché, s’étiole dans les 2 à 3 années à venir.

*IDC prend en compte les desktops, les notebooks (Chromebooks inclus) et les stations de travail. Gartner : les PC de bureau, les PC portables et les ultraportables (comme les Microsoft Surface), mais pas les Chromebooks ou les iPad.

(crédit photo : via Pexels)