PC : le marché français en baisse malgré les ventes B2B

PCPoste de travail

Les renouvellements de parcs d’entreprise sauvent le marché du PC au 1er trimestre mais n’empêche pas son lent déclin. Et si l’espoir venait des ultramobiles ?

Les ventes de PC  poursuivent leur lent déclin en France. Sur un an, elles ont baissé de 4,5% au 1er trimestre selon les chiffres de Gartner.

 » Bien que le marché professionnel représente la principale source de ventes, celui-ci n’a pas compensé les faibles ventes du marché grand public. Les consommateurs semblent en effet plus frileux à dépenser et montrent plus d’intérêt pour les télévisions en vue de la Coupe du Monde de Football. » explique le cabinet.

Les entreprises poursuivent le renouvellement de leurs parcs avec des PC fixes et portables mais Gartner pointe la croissance du segment des ultramobiles, comme les Surface Pro.

Au total, les nombre d’unités vendues est tombé sous la barre des 2 millions.

HP et Lenovo en tête mais fragilisés

Pas de changement dans le trio de tête. HP reste leader avec 25,3 % de part de marché (pdm) mais perd 8,1% sur an.  Lenovo  reste deuxième (20,2% de pdm) mais gagne 9,1 %. Pour Asus, c’est la dégringolade avec une baisse de 21,6% et une part de marché qui fond à 12,8 %.

« Le déclin d’HP et d’Asus s’explique principalement par de faibles ventes sur le marché grand public. En parallèle, Asus a aussi connu au 1er trimestre un ralentissement de ses ventes auprès de ses revendeurs. » décrypte Gartner.

A noter la belle performance de Dell qui renforce sa quatrième position avec une croissance de 12,5 %, la plus forte du marché. A l’inverse, Acer perd 8,5 % et passe sous les 10% de pdm. 

Photo credit: IntelFreePress via VisualHunt.com / CC BY-SA

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT