PC: le marché français se reprend

Cloud

Après un deuxième trimestre atone, le marché hexagonal retrouve une
croissance à deux chiffres, grâce aux portables

L’inquiétude aura été de courte durée. Au deuxième trimestre, le marché frrançais des PC n’avait progressé que de 2,4% sur un an (+2,5% pour le marché professionnel, +2,2% pour le marché grand public) à 1,7 million d’unités. Il s’agissait de la croissance la plus faible enregistrée depuis 2001. Cet accès de faiblesse laissait croire à un retournement du marché.

Mais il n’en n’est rien. Selon Gartner, au troisième trimestre, les ventes ont progressé de 10,7% sur un an à 2,02 millions d’unités. En Europe, le taux de croissance est supérieur et atteint 12,2%.

Encore une fois, ce sont les ordinateurs portables qui tirent le marché, notamment grâce à des baisses de prix continues. Les ventes de laptops ont ainsi bondi de 31% sur un an. Ils représentent 42% des ventes.

HP, qui au deuxième trimestre a vu ses ventes reculer de 5%, a retrouvé le chemin de la croissance et consolide donc sa place de leader. En volume, ses ventes ont bondi de 36%, sa part de marché s’établit à 22,1% contre 19,9% il y a un trimestre.

Le constructeur américain multiplie donc les bonnes nouvelles puisqu’il est devenu le numéro un mondial, devant Dell qui trustait la première place depuis 2003.

Acer fait également le plein avec des ventes en hausse de 42%. Ce spécialiste des portables consolide sa deuxième place avec une part de 16%.

NEC prend la troisième place avec 12,5% de parts de marché. Le groupe recule notamment à cause des difficultés de Packard Bell sur le marché grand public. Rappelons que Packard est en phase de vente.

Dell est quatrième, ses ventes ne progressent que d’environ 5%, le groupe est pénalisé par la faiblesse de ses ventes sur le marché professionnel. Sa part atteint 11,6%.

Toshiba prend la cinquième place à Lenovo avec des ventes en hausse de 38%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur