PC: les ventes mondiales toujours au beau fixe

Régulations

Le marché affiche son septième trimestre consécutif à la hausse. Sur l’année, la croissance a été de 14,7%

L’année 2004 aura été un cru excellent pour le marché mondial des PC. Chaque trimestre aura affiché une croissance à deux chiffres et le dernier n’aura pas dérogé à la règle. Selon la dernière étude d’IDC, les ventes mondiales ont progressé de 13,7% au quatrième trimestre, contre 12% au troisième trimestre et 13,3% au second.

Il s’agit du septième mois consécutif à la hausse. 51,5 millions d’unités ont été vendues pendant la période contre 44 millions un trimestre plus tôt. “La demande des professionnels et certaines régions, comme l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA), continuent de tirer le marché”, a commenté Loren Loverde, directeur de l’étude. “Bien que nous observons une hausse saisonnière des livraisons aux particuliers, particulièrement en EMEA, le marché des entreprises reste un marché plus important et s’est développé plus rapidement depuis la mi-2004. Les remplacements en cours d’ordinateurs et de nouveaux investissements devraient continuer à alimenter la croissance commerciale au moins jusqu’à la fin de 2005”, a-t-il ajouté. Le classement est toujours dominé par les Américains: Dell poursuit la course en tête, avec 17% de parts de marché et 8,77 millions d’unités livrées, tandis que Hewlett-Packard (HP), avec 16,0%, représente 8,22 millions d’unités. Suivent IBM, avec 5,7% du marché (2,93 millions d’unités) et le taïwanais Acer, avec 4,3% de parts de marché, soit 2,21 millions d’unités. Sur l’ensemble de l’année, les livraisons d’ordinateurs personnels ont totalisé 177,5 millions d’unités, soit une croissance de 14,7% sur un an, représentant un pic de la reprise de ce marché, qui s’était effondré en 2001. Pour autant, l’année 2005 devrait montrer des signes de ralentissement. IDC prévoit toujours une croissance du marché de 10% environ en 2005, anticipant pour la suite un ralentissement de la croissance des livraisons d’ordinateurs. Le Gartner estime de son côté que le marché sera pénalisé en raison de la forte concurrence exercée par les produits numériques de divertissement (lecteurs de DVD et de DivX, baladeurs multimédias…). Pessimiste, le néanmoins très écouté cabinet d’études prévoit même la disparition d’au moins trois constructeurs d’ordinateurs d’ici 2007. Une croissance annuelle moyenne de 5,7% des ventes de PC en volume est en effet attendue entre 2006 et 2008, moitié moins que le taux moyen de 11,3% par an de 2003 à 2005. Le marché aux USA et en Europe

Sur le marché américain, qui représente un tiers du parc mondial, les ventes de PC ont augmenté de 8,3% en 2004, avec 62,2 millions d’ordinateurs vendus, reflétant un marché plus faible que prévu en ce qui concerne les ordinateurs de bureau, même si les ventes de portables demeurent très fortes. Aux Etats-Unis, la domination de Dell et HP reste de mise, mais la troisième place est occupée par Gateway, crédité de 6,4% du marché par IDC et de 5,8% par Gartner, contre 6,3% en 2003, après le rachat d’eMachines en 2004. Selon Gartner, Apple Computer a gagné du terrain en 2004, en partie grâce au modèle “tout-en-un” iMac G5. La firme à la pomme a conquis 3,2% du marché américain, contre 2,9% en 2003, et se place au cinquième rang aux Etats-Unis. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA), les ventes d’ordinateurs personnels ont progressé de 14%, avec 61,8 millions d’ordinateurs vendus en 2004, selon Gartner.

“Le marché européen a été renforcé par des taux de change favorables, une forte croissance des portables et par le renouvellement des ordinateurs par les entreprises”, a estimé un analyste de Gartner, Ranjit Atwal. La hiérarchie des constructeurs sur le marché européen est différente du marché mondial et nord-américain, avec la place de numéro un pour HP, qui détient 16,1% de parts de marché, contre 16,4% en 2003, quand Dell se classe numéro deux, avec 10,6% du marché, Acer numéro trois, et Fujitsu-Siemens numéro quatre. La plus forte progression a été enregistrée par Acer, avec des ventes en hausse de 27,5% sur l’année, et jusque 35,5% d’une année sur l’autre sur le seul quatrième trimestre, accentuant sa domination sur le marché EMEA des PC portables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur