Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

PCForum : pourquoi EMC Documentum a adopté le standard eCopy ?

Fort Lauderdale (Floride) ? EMC a présenté lors du PCForum 2006 un nouveau connecteur pour intégrer le logiciel de numérisation de documents

ShareScan OP d’eCopy dans sa suite de gestion des contenus Documentum ApplicationXtender. ShareScan OP est un outil de numérisation et de distribution de documents qui transforme les copieurs numériques et MFP (imprimantes multifonctions) en plates-formes d’intégration de documents papiers au sein des workflows des processus métiers et documents de l’entreprise. eCopy ShareScan OP se présente généralement sous la forme d’un boîtier et d’un écran qui prend place au côté du copieur – quand cette technologie n’est pas intégrée dans le copieur lui-même, comme c’est le cas chez Canon ? et le relie aux réseaux de l’entreprise. En sortie de ShareScan OP vient se placer le connecteur (brique logicielle) qui transforme un simple copieur en client vers le système de gestion des contenus de l’entreprise. Ici le connecteur d’EMC permet d’intégrer le copieur dans la gestion documentaire Documentum ApplicationXtender. « Le logiciel d’acquisition de documents devient de plus en plus stratégique à mesure que les entreprises collectent et classent leurs données de manière numérique« , explique Brad Florin, directeur général de la division Imaging & Archiving de EMC. « Le logiciel eCopy répond aux besoins d’acquisition distribuée au sein de l’entreprise en permettant à n’importe quel employé de bureau, et pas seulement un documentaliste spécialisé, de convertir des documents papier en information métier électronique, et de manière instantanée. » Avec ce système, la solution ne se limite pas à la seule acquisition. Elle permet de préserver la sécurité des documents en respectant les permissions des utilisateurs au niveau du copieur afin d’éviter une utilisation prohibée. Le logiciel fournit également un historique d’usage, essentiel pour les entreprises qui stockent des données sensibles, comme celles visées par les réglementations du type Sarbanes-Oxley. « Notre logiciel joue un rôle complémentaire à celui des outils de gestion des contenus d’EMC en se concentrant sur les besoins de numérisation à la volée des entreprises« , explique Vickie Malis, VP marketing d’eCopy. « Notre logiciel intervient aux premières étapes de la gestion du cycle de vie de l’information, en assurant l’intégration des données papier au sein des processus métiers électroniques. Les entreprises peuvent ainsi mettre en place une approche holistique de la gestion et de la valorisation de leur capital informationnel. » Et pour un coût rapidement rentabilisé de 1.195 dollars par copieur pour le connecteur EMC Documentum pour la solution eCopy ShareScan, qui supporte les copieurs numériques et les scanners Twain de Canon, HP, Ricoh, Sharp et Toshiba.

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

4 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

5 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

10 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago