Pédophilie en ligne: 112 arrestations en France

Régulations

L’Opération Falcon, menée à l’initiative du FBI, vise les internautes qui visitent des sites pédophiles américains. 112 internautes français ont été mis en examen en France, en partenariat avec la DNRAPB

Ils sont originaires de toute la France, en majorité des hommes de tous âges, et ils ont été repérés par le FBI en 2003 alors qu’ils fréquentaient des sites pornographiques américains. Leurs coordonnées ont été transmises par Interpol.

La police fédérale américaine a établi – à partir des paiements en ligne par carte bancaires d’images et de vidéos pédophiles téléchargées – un fichier de 10.000 personnes originaires de 150 pays. L’Opération Falcon, engagée par le FBI, collabore avec Interpol et les polices des pays concernés. Comme la France, où 112 personnes ont été arrêtées par la DNRAPB, la Division nationale de répression des atteintes aux personnes et aux biens. D’autres interventions devraient suivre? Certaines de ces personnes ont été mises en examens puis écrouées ou placées sous contrôle judiciaire. L’une d’entre elles est actuellement en prison pour une affaire de viol. La majorité des personnes interpellées ont cependant été libérées, mais attendront la convocation du tribunal. Il s’agit de la plus grosse affaire de pédophilie visant des internautes menée en France. Ils sont poursuivis pour “détention d’images et de représentations d’un mineur présentant un caractère pornographique“. La lutte pour l’intégrité de la famille et contre la pédophilie est l’un des axes principaux des projets de lois en cours présentés par les ministères de l’Intérieur et de la Justice (lire nos articles). Le plus grave porte sur le risque induit par ces pratiques déviantes. Si la majorité des personnes interpellées s’est contentée de télécharger images et vidéos, le doute plane sur quelques unes, avec le soupçon d’un passage à l’acte !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur