PeopleSoft, avec JDE, devra réduire les effectifs

Régulations

Qui dit absorption ou fusion dit rationalisation -en clair, allégement de structure…

Ce n’est pas vraiment une surprise. Mais on n’attendait pas l’information aussi rapidement. A peine l’encre sèche après la signature du rachat de J.D. Edwards par PeopleSoft, l’heure est au décompte des effectifs. Il va falloir réduire la voilure. De combien? Les hypothèses varient.

Des analystes avaient d’emblée estimé que le rachat de JDE “coûterait” au moins 1.000 postes. La direction de PeopleSoft a d’abord démenti, puis le directeur financier, Kevin Parker, a finalement convenu que les effectifs en 2004 seraient vraisemblablement de 11.700. Ce qui signifie, en clair, qu’il y aurait bien entre 800 et 1.300 suppressions d’emplois…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur