Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudLogiciels

Performance applicative : New Relic chamboule sa tarification

L’éditeur américain New Relic a mis à niveau sa plateforme logicielle New Relic One d’observabilité, de suivi et de gestion de la performance applicative.

La plateforme en mode cloud inclut désormais trois composantes clés :

– « Telemetry Data Platform » : une composante de collecte, visualisation et traitement de données applicatives et d’infrastructure des clients.
– « Full-Stack Observability » : des capacités d’analyse de la pile logicielle, de l’infra et des logs.
– « Applied Intelligence » : des fonctionnalités de détection et de réponse à incident.

L’objectif affiché par la firme américaine est d’unifier l’expérience DevOps, de simplifier la tarification de sa solution et de fournir une licence gratuite qui permette d’élargir l’utilisation de l’offre au sein des communautés techniques (ingénieurs, développeurs).

Un tremplin vers le payant ?

Le nouvel accès gratuit perpétuel à New Relic One inclut, d’une part, les 100 premiers Go de données par mois (Telemetry Data Platform). Au-delà, il en coûtera 0,25 $ par Go.

Un accès utilisateur à Full-Stack Observability est mis à disposition en standard, d’autre part. Au-delà, il faudra compter 99$ par mois et par utilisateur supplémentaire (licence standard).

Enfin, sont inclus chaque mois les 100 premiers millions de transactions applicatives traitées (Applied Intelligence – Proactive Detection) et les 1 000 premiers incidents gérés (Applied Intelligence – Incident Intelligence).

Au-delà, il en coûtera 0,25 $ par million de transactions (Proactive Detection) et
0,50 $ par incident event supplementaire (Incident Intelligence).

New Relic a précisé dans un billet de blog que tous les nouveaux comptes débuteront par une licence gratuite perpétuelle. Lorsque les limites de la gratuité seront atteintes, la facturation se fera à l’usage.

Quant aux clients qui ont déjà souscrit un abonnement annuel ou ceux qui souhaitent bénéficier d’une remise en volume et obtenir davantage de prévisibilité, ils peuvent choisir l’option Annual Pool of Funds.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

L’utilisateur d’un logiciel commercial peut-il le décompiler ?

L'acquéreur d'un programme informatique peut-il le décompiler sans autorisation de l'auteur ? La CJUE a…

4 heures ago

DSI : 3 perspectives pour 2022

Orienter l'investissement vers des initiatives technologiques "centrées sur l'humain", c'est l'une des tendances promues par…

4 heures ago

Apple Silicon : quelle logithèque après un an ?

Bientôt un an que les Mac M1 sont sur le marché. Le cas d'Adobe illustre…

6 heures ago

SASE : Kaspersky rachète Brain4Net pour booster son offre XDR

Kaspersky va intégré le modèle SASE orchestré de Brain4Net dans sa future plateforme XDR.

8 heures ago

Oniro : un relais en Europe pour l’« anti-Android » de Huawei

La fondation Eclipse accueille Oniro, branche européenne d'un projet d'OS multinoyau dont Huawei est le…

11 heures ago

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

1 jour ago