Petite déception pour la branche Linux chez Novell

Logiciels

L’activité Linux progresse de façon importante. Toutefois, les dirigeants de Novell sont quelque peu déçus

Les résultats du premier trimestre 2009 de Novell sont plutôt corrects. Le chiffre d’affaires est de 215 millions de dollars, en baisse de 16 millions par rapport au premier trimestre 2008. Le bénéfice net se fixe à 11 millions de dollars, contre 17 millions de dollars pour le premier trimestre 2008.

Le chiffre d’affaires se répartit comme suit : 90 millions de dollars pour la branche Workgroup (en baisse de 13,2 % sur un an), 45 millions de dollars pour la section Systems and Resource Management (en hausse de 4,8 %), 41 millions pour les solutions Open Platform (en hausse de 12,7 %) et 38 millions pour les activités Identity and Security Management (en baisse de 19,2 %).

La branche Open Platform doit sa croissance importante aux solutions Linux, qui constituent ici l’essentiel du chiffre d’affaires. Les dirigeants de la compagnie sont toutefois déçus des performances de leurs offres Linux. Peut-être espéraient-ils que ce secteur pourrait compenser les baisses enregistrées sur d’autres marchés.

La compagnie compte cependant rattraper le coup avec sa technologie Mono, un clone libre de la plate-forme .NET de Microsoft. Novell n’hésite ainsi plus à mettre en avant le couple Mono et Linux comme étant une alternative viable aux serveurs ASP.NET et Windows Server. La firme compte donc surfer pleinement sur la vague .NET pour booster son offre Linux. Une piste intéressante.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur