Peu de retombées pour le deal Yahoo – Firefox

NavigateursPoste de travail
Firefox, sécurité, navigateur, Android © Martin Vrlik - Shutterstock

L’utilisation de Firefox est maintenant proposée aux utilisateurs de Yahoo Search aux États-Unis. Une initiative qui n’a pas encore eu d’impact sur les parts de marché du butineur.

En novembre dernier, Mozilla décidait d’abandonner le moteur de recherche de Google au profit de celui de Yahoo, aux États-Unis. Globalement, la Fondation opte pour un modèle mieux adapté aux spécificités de chaque pays, avec Yandex comme offre par défaut en Russie, ou encore Baidu en Chine (voir l’article « Aux US, Firefox s’émancipe de la recherche de Google avec Yahoo »).

Aux États-Unis, le passage à Yahoo a eu un effet induit intéressant pour Mozilla : le moteur de recherche propose en effet maintenant aux internautes de basculer vers Firefox (de la même façon que Google Search propose aux utilisateurs de basculer vers Chrome).

Pas d’impact sur les parts de marché de Firefox

Ce message a été mis en place il y a une quinzaine de jours. Malheureusement, avec un impact assez faible sur le choix des internautes. Sur les trente derniers jours, les chiffres de StatCounter ne permettent pas de constater une remontée des parts de marché de Firefox. Au contraire même, puisque le butineur de la Fondation Mozilla est passé en dessous de 12 % de parts de marché, ce qui le place loin derrière Chrome et Internet Explorer.

Il est à noter par ailleurs qu’Internet Explorer est repassé largement devant Chrome au cours du mois de décembre. Doit-on y voir le succès des machines low cost pourvues de ‘Windows 8.1 With Bing’ ou celui des tablettes Windows, comme la Surface Pro 3 de Microsoft ?

À lire aussi :
Firefox 34 : Hello Yahoo !
Firefox va faire son retour sous iOS
Fx0 : un smartphone Firefox OS 4G sous le sapin des Japonais

Crédit photo : © Martin Vrlik – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur