Ph. Nahman: ‘Non, PalmOne n’est pas mort’

Régulations

Le cri du coeur de Philippe Nahman, directeur Europe de l’Ouest de PalmOne, qui fait le point sur le leader mondial des PDA et ses gammes, du grand public au Smartphone

Même attaqué par les appareils sous Windows Mobile ou Symbian, PalmOne reste le premier fabricant mondial d’ordinateurs de poche (PDA). Il résiste sur tous les fronts, porté par une segmentation de sa gamme qui lui permet de répondre aux attentes du marché.

Notre stratégie porte ses fruits” nous confirme Philippe Nahman, directeur Europe de l’Ouest de PalmOne, “Nous avons segmenté nos produits en fonction de l’usage et de la cible utilisateur“. Aujourd’hui, PalmOne se décline en trois gammes : les PDA Zire pour le grand public. “Zire est une vraie gamme de produits“. Thungsten pour la gamme PDA professionnels. Et Treo qui vient compléter la stratégie en intégrant la téléphonie mobile. Sur cette dernière approche du marché, la position de PalmOne est très claire : “Les téléphones à gadgets ne sont pas des Smartphones. Nous donnons priorité à l’accès aux données et à l’information. Le gros atout des ‘Smartphones’, c’est leur approche bureautique“. Ce serait donc de cette approche que le Treo 600, et le Treo 650 annoncé aux Etats-Unis, tirent profit face à leurs OS concurrents, Windows Mobile et Symbian. “Microsoft veut mettre du Windows partout, mais il doit faire ses preuves sur le Smartphone“. “Nous profitons de notre savoir-faire sur les PDA pour sortir les produits les plus adaptés. La typologie de l’information est de plus en plus complexe et les OS doivent s’adapter. Même si notre métier reste de fabriquer des machines, nous gardons les yeux ouverts sur l’extérieur“. PalmOne reste fidèle à son frère PalmSource. Un choix historique, les deux activités ne faisaient qu’un voici encore quelques trimestres, mais aussi un choix qualitatif. “Palm OS reste un gage de succès, même sur les Smartphones, en particulier grâce à sa simplicité“. “Le PDA n’est pas mort !“. Philippe Nahman souhaite répondre aux augures qui ne manquent pas de déclarer la mort du PDA. Même si des fabricants, comme Sony, ont fait le choix marquant de quitter certains marchés. Choix surprenant d’ailleurs, comme celui d’abandonner le marché européen. “La pénétration reste très faible en Europe, et le Smartphone ne sera qu’un élément du marché. 90% de la population ne va pas passer au Smartphone“. “Une partie des utilisateurs high-tech du PDA va passer au wireless(sans fil), puis au Smartphone. Mais le potentiel de 80% de la population reste sur des produits intermédiaires dans l’usage“. De quoi justifier de la segmentation de PalmOne en grand public, professionnel et téléphonie. Et la concurrence avec les Pocket PC ? PalmOne et HP se livrent à un chassé croisé, mais le premier reste leader, même si cette position varie selon les régions, et les analystes. En France, les deux sont à peu prêt à égalité. “Il n’y a pas de position dominante de notre concurrent HP. Nous assistons plutôt à une concentration du marché. Il n’y a pas de nouveaux acteurs, plutôt des retraits“. Et l’avenir alors ?L’objectif de PalmOne est de trouver le bon compromis entre la machine, son usage et son prix“. L’exemple du récent Thungsten T5 est significatif de cette stratégie. “Le T5 apporte une façon de simplifier la tâche de l’utilisateur professionnel, par sa capacité de stockage qui en fait un produit proche de l’usage d’une clé USB“. “C’est une transition vers un usage grand public, de type iPod. Et probablement vers les disques durs“. En revanche, PalmOne a fait le choix d’intégrer BlueTooth dans ses machines. Et pourquoi pas Wi-Fi ? “Nous proposons une carte SD Wi-Fi. La demande sur le wireless ne fait qu’émerger. La demande du marché sur le Wi-Fi reste à démontrer“. “Le PDA ne peut être un substitut de l’ordinateur. C’est un outil de production, d’augmentation de la productivité. C’est un outil de consultation. Mais il est vrai que le triomphe de notre offre T3 Business Class(un package qui propose un Thungsten T3 avec un mini clavier externe)nous porte à réfléchir sur l’usage des PDA professionnels“. “Pour le moment, nous avons engagé notre virage vers le wireless“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur