Philippe Germond, vice président d’Atos, pourrait en devenir président

Cloud

Nommé vice-président, il a été “identifié” comme successeur de Bernard
Bourigeaud actuel président du directoire

Le nouvel organigramme d’Atos Origin est en train de se mettre en place. Au début du mois de juin, Dominique Illien, considéré comme le numéro deux de la SSII quittait le groupe pour rejoindre Sopra. Son départ d’Atos résulterait de la perte de sa position de dauphin depuis que Philippe Germond a été recruté, alors qu’il avait toujours été considéré comme le bras droit de Bernard Bourigeaud, patron d’Atos. Et il avait raison.

Dans un communiqué nocturne, Atos annonce que Philippe Germond est nommé vice-président du directoire et directeur général, et qu’il a été ” identifié” comme successeur de Bernard Bourigeaud. Mais aucun calendrier n’a été fixé.

“Sur la proposition de Bernard Bourigeaud et du comité de nomination du conseil de surveillance, Philippe Germond est identifié comme son successeur en tant que président du directoire. Bernard Bourigeaud et Philippe Germond travailleront ensemble afin de développer un plan stratégique pour le groupe et de gérer la transition en douceur”, peut-on lire.

Philippe Germond doit jouer un rôle clef dans le “plan de transformation” sur trois ans, lancé en février, visant notamment à doubler son résultat opérationnel d’ici 2009 et à développer sa présence dans l'”offshore”.

“Avec cette structure de management resserrée et simplifiée, Atos Origin sera en mesure de réaliser avec succès la transformation du groupe et notre objectif de croissance. Avec Philippe Germond nous donnons une perspective stable pour nos clients, employés et actionnaires”, déclaré Bernard Bourigeaud, cité dans le communiqué.

Le directoire d’Atos Origin passe donc de cinq à quatre membres. Les deux autres membres, qui dépendront hiérarchiquement de Philippe Germond, voient leurs attributions évoluer.

Ainsi, Eric Guilhou, jusqu’ici directeur financier, devient directeur général délégué, chargé des fonctions et Wilbert Kieboom, jusqu’ici chargé du Benelux et du Royaume-Uni, devient directeur général délégué, charge des opérations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur