Philippe Pech (RES Software): «La migration vers Windows 7 doit rester transparente pour l’utilisateur»

Logiciels

La migration, quasi incontournable, vers Windows 7 dans les prochains mois peut tourner au cauchemar pour les administrateurs informatiques. Comment, notamment, restituer aux utilisateurs leur configuration d’origine? RES Software propose des solutions.

En mai 2014, Microsoft cessera de supporter Windows XP après près de 15 ans de bons et loyaux services. Une échéance qui obligera la majorité des entreprises encore équipées d’XP à migrer vers Windows 7 (ou autre OS). Une prise de conscience déjà faite par une majorité d’entre elles. Selon une enquête de l’institut TechTarget d’octobre 2010 à janvier 2011 auprès de 1500 professionnels pour le compte de RES Software, 57 % des entreprises sondées prévoient de basculer leur informatique avant octobre 2011. Et 65  % d’entre elles ont investi dans des licences Windows 7 avec 48  % qui ont déjà amorcé une procédure d’implémentation ou prévoient de le faire très prochainement. Au total, 250 millions d’entreprises dans le monde sont concernées par la migration, selon le cabinet Gartner.

RES Software - migration Windows 7
Près de 60% des entreprises envisagent de migrer vers Windows 7

Mais, que l’on s’équipe du nouvel environnement par renouvellement du matériel ou par une mise à jour du système, une migration est un acte lourd qu’il faut préparer bien en amont. D’autant plus lourd que les temps ont changé depuis le début des années 2000 avec l’adoption de Windows XP. « On s’appercoit que la migration vers Windows 7 n’est pas abordée comme celle de XP, témoigne Philippe Pech, directeur France de RES Software, éditeur spécialiste des solutions de desktop dynamique. Les DSI se doivent de répondre aux besoins des utilisateurs face à une demande forte en besoins métiers et en expérience utilisateur. Et la migration doit rester transparente pour l’utilisateur, sans que celui-ci n’ait à toucher quoi que ce soit sur son poste. Il doit retrouver son environnement personnalisé. » Un chantier d’autant plus important qu’il faut prendre en compte l’émergence de nouveaux usages dont celui de la mobilité et l’accès permanent au SI via tout types de terminaux.

La méthodologie des scripts de migration n’est plus adaptée

Une problématique à laquelle la méthodologie des scripts de migration n’est plus adaptée. « 58 % des entreprises disposent des outils de migration mais essentiellement dédiée à la machine, peu pour adresser la problématique de la personnalisation. Et ils sont souvent obsolètes (plus de 10 ans). Les script de lancement et GPO [Group Policies Objects] ne sont plus pertinents maintenant que l’utilisateur n’est plus attaché à un poste de travail. Il est Important pour lui de retrouver ses documents, sa configuration de Word, ses favoris, ses mots de passes… son poste personnalisé. » Car livrer un poste nu et laisser l’administrateur le reconfigurer «à la main» (quand ce n’est pas l’utilisateur) coûte trop cher. Selon Philippe Pech, cela revient entre une et une journée et demi de travail.

RES Software - migration Windows 7
Seules 15% des entreprises ne pensent pas disposer des bons outils de migration

C’est cette personnalisation que RES Software se propose de supporter pour assurer cette migration sans douleur. Comment? « Nous proposons de virtualiser les configurations utilisateur liés à ses préférence, explique le dirigeant. Tous les paramètres liés à l’utilisateur sont stockés indépendamment de l’OS dans une base de données centralisée garante des logs utilisateur et administrateur, et en local (via un poste ou serveur Citrix) sous forme d’un copie de la configuration en format XML dans le cache local avec une synchronisation de la base centrale. »

L’approche par couche

L’avantage de la méthode est d’assurer une sauvegarde du profil de la configuration d’un poste client indépendamment du système d’exploitation et des applications. Ce qui ouvre les bases des migrations futures, vers Windows 8 notamment qui pourrait arriver dès 2012. « L’approche par couches permet de faciliter les futures migrations. Sinon, si on continue d’installer les applications dans le dur, on se retrouve avec les mêmes problématiques que lors des migrations vers Windows XP. »

RES Software propose deux outils pour assurer la migration le plus en douceur possible : Workspace Manager et Automation Manager, tous les deux issus de l’offre Dynamic Desktop Studio. Workspace Manager gère l’enregistrement des paramètres de personnalisation du poste de travail. Automation Manager automatise les tâches et alloue les ressources aux environnements Windows. « Son module d’orchestration de services optimise l’efficacité, la flexibilité et l’évolutivité des fonctions d’automatisation et de provisioning », précise l’éditeur.

RES Software - migration Windows 7
La migration des profils constitue la première préoccupation des entreprises

Au passage, la solution permet d’éditer les usages de l’utilisateur, de dresser un inventaire et des priorités de migration des applications et d’optimiser la solution en fonction de ses besoins. « Par exemple, si l’on se rend compte qu’un utilisateur utilise un logiciel complet juste pour lire des documents, on pourra lui proposer un simple module de lecture, type Viewer », illustre Philippe Pech. La migration vers Windows 7 constitue ainsi une réelle opportunité de repenser le fonctionnement de l’informatique de l’entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur