Philips abandonne les projecteurs-vidéo

Cloud

La concurrence asiatique est trop forte. En conséquence, 270 emplois seront supprimés. Et ce n’est pas tout…

Prenant acte de son retard sur le marché des projecteurs vidéo, le géant hollandais a décidé de jeter l’éponge face à une concurrence d’extrème-orient trop forte.

“Il aurait fallu des investissements significatifs pour conserver une position de fournisseur mondial et de leader du marché. Philips ne fournissant pas des technologies essentielles à la vidéo-projection, il a décidé de mettre un terme au développement et à la fabrication des projecteurs-vidéo”, a déclaré le groupe dans un communiqué. L’arrêt de cette activité va entraîner la suppression de 270 emplois en Europe. La plupart des emplois supprimés se trouvent à Eindhoven (Pays-Bas) et Vienne (Autriche). Par ailleurs, Philipe annonce que l’application de mesures de rationalisation dans sa division semi-conducteurs se traduira par la suppression de 350 emplois supplémentaires. Il s’agit de regrouper quatre unités de production séparées dans son usine de semi-conducteurs de Nimègue (Pays-Bas). En 2003, Philips a déjà supprimé 1.800 emplois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur