Philips déçoit

Cloud

Les bénéfices sont en hausse mais le résultat opérationnel se replie

Deuxième trimestre mitigé pour le géant batave de l’électronique. Philips annonce un bénéfice net de 983 millions d’euros, supérieur aux attentes. Il progresse de 367 millions sur un an en raison de la plus-value de cession des actions Navteq de 753 millions.

Par contre, le bénéfice d’exploitation a reculé à 147 millions d’euros contre 356 millions (-58%), il y a un an, et est inférieur avec les attentes. Les ventes ont reculé de 3% à 7,087 milliards d’euros. Sur une base comparable, elles reculent de 1%. En marge de la présentation de ces chiffres, la Direction de Philips a déclaré rester prudente en termes de perspectives. “Dans beaucoup de parties du monde la croissance ralentit. En Europe en particulier l’environnement est maussade pour la consommation des ménages, ce qui impacte nos ambitions de croissance à court terme”, a indiqué Philips. Le groupe a maintenu son objectif d’une marge de 4/4,5% pour son activité d’électronique grand public d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, Philips ne prévoit pas de redressement significatif à court terme du marché des semi-conducteurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur