Philips délocalise encore, y compris ses RH…

Cloud

500 à 600 postes seront délocalisés en Pologne d’ici 2006

Le groupe d’électronique Philips poursuit son plan massif de délocalisation. Dernier épisode en date: le transfert à Lodz, en Pologne, de 500 à 600 postes de son administration financière ainsi que de ses services achats et ressources humaines.

Ces délocalisations vont courir jusqu’en 2006. Les employés qui occupent ces postes, principalement aux Pays-Bas, se verront proposer, pour certains, une autre fonction au sein du groupe. Mais “il ne faut cependant pas exclure des licenciements secs”, a prévenu Andre Manning, un porte-parole du groupe. Sans blague? Début septembre, le néerlandais avait déjà annoncé son intention d’externaliser, pour moitié, la fabrication de ses semiconducteurs à des entreprises telles que Taiwan Semiconductor Manufacturing, un de ses sous-traitants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur