Philips poursuit son désengagement de LG.Philips LCD

Cloud

Et ce n’est pas terminé

Philips poursuit sa stratégie de recentrage. Le géant batave se concentre désormais sur ces activités stratégiques et traditionnelles que sont l’électronique grand public et la santé.

Le groupe répète depuis un an qu’il souhaitait réduire ses parts dans LG.Philips LCD, la co-entreprise fabricant des écrans plats qu’il a monté avec le sud coréen LG. En avril dernier, Philips détenait encore 32,9% du capital de LG.Philips LCD (au départ il en possédait 38%), LG Electronics en possédant 37,9%.

Aujourd’hui, Philips ramène sa participation à 19,9%. Quelque 46,4 millions d’actions ont été cédées à un prix compris entre 43.425 et 44.550 wons (47,39 à 48,61 dollars) chacune, ce qui constitue une remise de 1 à 3,5% par rapport au cours de clôture du titre LG.Philips LCD mercredi à la Bourse de Séoul (45.000 wons).

L’opération a rapporté à l’entreprise néerlandaise près de 2,2 milliards d’euros…

Il faut dire que les résultats les médiocres résultats de LG.Philips LCD ont longtemps plombé les performances financières de Philips. Mais, ironie du sort, les derniers résultats du fabricants atteignent des records !

Le numéro deux mondial des grands écrans à cristaux liquides a réalisé sur le trimestre clos fin septembre un bénéfice net de 542 milliards de wons (406 millions d’euros), un résultat jamais atteint depuis 3 ans, à comparer à une perte nette de 321 milliards de wons sur la période correspondante l’an dernier et à un profit de 228 milliards sur avril-juin.

Le bénéfice opérationnel consolidé a lui atteint 693 milliards de wons, supérieur au consensus de 502 milliards, et contre une perte de 382 milliards un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires, à 3.950 milliards de wons, a aussi dépassé le consensus, qui ressortait à 3.850 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur