Philips Semiconductors devient NXP

Cloud

Le deuxième fabricant européen de semi-conducteurs tourne la page après la prise de participation plus que majoritaire d’un consortium dans l’ex filiale de Royal Philips

Après 53 ans d’activités sous la houlette du géant européen Royal Philips, la filiale semi-conducteurs

Philips Semiconductors quitte le giron du groupe et devient indépendante sous le nom de NXP.

Philips n’avait pas caché depuis plusieurs mois sa volonté de faire évoluer sa filiale, numéro 2 européen des semi-conducteurs, soit via une ‘spin-off‘ avec entrée en bourse à la clé, soit un rachat.

C’est finalement un consortium de fonds qui a emporté le morceau avec le plus important LBO (Leverage Buy Out) technologique, Kohlberg Kravis Roberts & Co. (KKR), Bain Capital, Silver Lake Partners, Apax et AlpInvest Partners NV prenant 80,1 % du capital de la nouvelle entité, Royal Philips conservant les 19,9 % restants.

Aujourd’hui, nous prenons le contrôle de notre destin et commençons à donner forme à l’industrie des semi-conducteurs de demain. Nous permettons à nos clients de fabriquer de meilleurs produits grâce à nos technologies ‘vibrant media‘ de nouvelle génération“, a indiqué Frans van Houten, le CEO de la nouvelle entité.

NXP signifie ‘Nouvelle Expérience‘. Autrement dit, nous rendons possible la nouvelle génération de produits de divertissement grand public. Et pour souligner la richesse de l’héritage dont a bénéficié NXP au cours des 53 années passées dans le giron de Royal Philips, l’appellation NXP sera accompagnée de la signaturefounded by Philips‘.”

Soutenu par ses nouveaux actionnaires, NXP va poursuivre la stratégie ‘Business Renewal‘ entamée il y a 18 mois et qui a permis de parvenir à une profitabilité et à une maîtrise des coûts rassurantes l’avenir.

Évoquant la structure financière du financement par fonds propres, Frans van Houten a réaffirmé que NXP disposerait de plus de 1,2 milliard d’euros en réserves sous forme de liquidités et de crédit et que ce ‘matelas’ financier lui permettrait d’explorer différentes possibilités d’acquisitions.

Un centre spécialisé dans les technologies émergentes a été installé au c?ur de NXP, dans lequel près de 600 chercheurs issus de Philips Research and Applied Technologies viendront assurer la continuité de l’innovation. Au total, NXP emploie actuellement plus de 6 700 ingénieurs en Recherche et Développement, sur un total de 37.000 employés.

Le siège social de NXP demeurera à Eindhoven, aux Pays-Bas.

Objectif : la première place sur tous les segments

Ambitieux, NXP ? Frans van Houten ne le cache pas : “Nous voulons devenir n° 1 dans l’ensemble de nos activités.”

Cette stratégie vise à être leader sur les 5 c?urs de métier de l’entreprise : automobile, identification, électronique domestique, produits mobiles et personnels, semi-conducteurs multimarchés.

NXP est d’ores et déjà n° 1 en termes de part de marché dans des secteurs comme les puces pour téléviseurs, l’identification sans contact pour les passeports électroniques, la technologie RFID pour la billetterie électronique dans les transports en commun, les processeurs pour signaux numériques sur les autoradios ainsi que les principales solutions systèmes pour téléphones mobiles.”

NXP a déjà annoncé la poursuite des investissements en R&D, pour un milliard d’euros. Ainsi que le maintient de la stratégie de fabrication ‘asset light‘ (actifs réduits, développement du design mais sous traitance de la production).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur