Philips va se désengager des semi-conducteurs

Cloud

Spinn-off ou cession ? Le géant néerlandais confirme sa volonté de déconsolider ses activités dans les semi-conducteurs? avant la fin de l’année

L’annonce du projet de Philips Electronics de coter en bourse sa filiale semi-conducteurs ou d’en céder la majorité du capital, n’est pas réellement une surprise, mais vient préciser un calendrier qui va se faire serré.

C’est en effet avant la fin de l’année que Philips compte se désengager de cette activité, une stratégie déjà évoquée en décembre dernier. “La prochaine déconsolidation des semi-conducteurs marque une nouvelle étape dans le désengagement de Philips de la concentration sur l’électronique de masse et dans la mise en ?uvre d’une stratégie visant à bâtir une entreprise de santé, de style de vie et de technologie“, a déclaré Gerard Kleisterlee, le directeur général du groupe. Entreprise indépendante ou fusion avec un autre acteur du marché, la porte semble ouverte à toute proposition. Mais le lourd modèle économique des fondeurs, qui réclame une surface technologique et financière importante, militerait plutôt pour un rapprochement. Les rumeurs vont pouvoir s’exprimer dans le petit monde des semi-conducteurs européens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur