Photo : en s’alliant à Hoya, Pentax joue la carte du numérique

Cloud

Le fabricant japonais de boîtiers se marie avec un spécialiste du verre de
précision, notamment pour les disques durs

Le tout numérique est aujourd’hui la règle dans le secteur de la photographie. Si certains fabricants ont réussi à s’adapter, d’autres comme Kodak ont mis du temps à réagir. C’est également le cas du japonais Pentax qui aujourd’hui annonce son mariage avec Hoya afin de reprendre la main.

Hoya est un groupe japonais spécialisé dans la fabrication de verres de précision qui sont notamment utilisés dans les disques durs. D’ailleurs, l’entreprise est au premier rang mondial dans ce domaine. Un de ces principaux clients est Sony. Le nouveau groupe sera baptisé Hoya Pentax HD Corporation et sera opérationnel en octobre 2007.

Le nouvel ensemble comptera plus de 33.000 salariés et trois milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Pentax prévoit un chiffre d’affaires de 159 milliards de yens (1,02 milliard d’euros) pour l’exercice en cours, en hausse de 12% sur un an.

Hoya a dégagé un bénéfice de 75 milliards sur un chiffre d’affaires de 344,2 milliards de yens (2,22 milliards d’euros) en 2005-2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur