{Photos} – Assises de la sécurité 2020 : une 20ème édition de résilience

ÉvénementsSécurité

En pleine pandémie de Covid-19, les Assises de la sécurité se sont tenues à Monaco. Retour en images sur la 20ème édition placée sous le signe de la résilience, dans un contexte qui place la cybersécurité au coeur des défis de la crise économique qui menace.

Pour sa 20ème édition,  Les Assises de la Sécurité ont ouvert leurs portes
le 14 octobre au Grimaldi Forum de Monaco.
Soutenue par les autorités monégasques, la manifestation a été maintenue
en dépit du Covid-19.  Les participants n’étaient pas soumis à l’obligation
d’un test PCR pour entrer dans la Principauté.

La principauté de Monaco accueille l’évènement depuis 2005
après que les quatre premières éditions se soient déroulées à Deauville.
Impactée par le contexte épidémique, la fréquentation 
de l’événement s’est située autour de 1500 visiteurs 
selon plusieurs avis de participants, contre plus de 4000 habituellement.

En dépit des contraintes sanitaires, les principales associations du secteur
cyber avaient fait le déplacement comme les experts du CESIN 
et le groupement Hexatrust qui regroupe des entreprises françaises
dans les domaines  du cloud computing et de la cybersécurité.

C’est la 7ème fois que Guillaume Poupard, directeur général de
l’Anssi, ouvre  #LesAssises. 
« Ces 10 dernières années, nous avons travaillé d’arrache-pied
pour évangéliser les dirigeants d’entreprises de toutes tailles,
les autorités publiques et politiques, les collaborateurs et les particuliers…
Cette phase arrive à terme » s’est-il réjoui.

Un discours teinté d’optimisme sur la prise de conscience
des dirigeants politiques et économiques sur les enjeux
stratégiques et économiques portés par la cybersécurité.
L’Anssi a  aussi présenté son guide pour  « Organiser un
exercice de gestion de crise cyber »  co-réalisé avec le 
Club de la continuité d’activité (CCA) qui propose une
méthodologie basée sur le standard reconnu de la norme
relative aux exercices (ISO 22398:2013).

En ouverture de la 20ème édition, Michel Van Den Berghe ,
directeur général d’Orange Cyber Défense, qui pilote le projet
de Campus Cyber a annoncé que la structure de gestion serait
un partenariat public/privé dont l’Etat sera majoritaire. 
Lire l’article.

Dans les allées clairsemées de l’espace « exposants ».
Si quelques éditeurs américains n’étaient pas présents,
l’écosystème de la cybersécurité ( éditeurs, cabinets de
conseil et sociétés de services ) était fidèle au rende-vous
des Assises.

Le Prix de l’Innovation des Assises, ouvert aux entreprises
créées depuis moins de 4 ans, a récompensé Olvid qui
propose une messagerie instantanée chiffrée de bout en bout
pour Android et iOS.

Invité pour clôturer la 2ème journée,  Philippe Croizon a
livré ses  » Indispensables leçons d’optimisme pour temps
de crise  » dans un échange avec Nicolas Arpagian d’Orange
Cyber Defense.

Au coeur du concept des Assises, les workhops et les tables
rondesproposent une variété de témoignages de RSSI, de retours
d’expérience des projets cyber et de présentations de solutions.
Malgré les règles de distanciation ( un fauteuil sur deux), ils ont été
largement suivis par les participants au cours des 3 journées.

Keynote d’ouverture du dernier jour avec Bernard Ourghanlian,
directeur technique et sécurité de
Microsoft France.  
Lors d’une table ronde intitulée  »
Cloud et souveraineté : un
débat sans fin… » , il a affirmé que Microsoft investissait 1 milliard $
par mois dans Azure, son infrastructure Cloud.

Crédit Photos : @Mat Beaudet

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT