Développeurs PHP : quels sont les salaires en France ?

Régulations

D’après le baromètre Afup – Agence-e, le salaire annuel médian dans l’écosystème PHP varie de 30 000 euros pour les nouveaux entrants à 45 000 euros pour les profils ayant 10 ans d’expérience et plus. Les rémunérations des développeurs indépendants sont généralement supérieures à celles des salariés.

Le langage de programmation PHP est utilisé par 8 sites Internet sur 10 et ses développeurs sont très demandés. Cet engouement se traduit-il par des perspectives salariales intéressantes ? C’est la question que s’est posé le cabinet de recrutement spécialisé Agence-e et l’Association française des utilisateurs de PHP (Afup) dans leur baromètre des salaires de l’écosystème PHP en France basé sur les réponses de 1 300 professionnels.

Un salaire brut de 30 000 à 45 000 euros par an

Pour une première expérience de moins de 2 ans dans le secteur, la rémunération annuelle brute médiane se situe aux alentours de 30 000 euros et augmenterait de 5 000 euros tous les 2 à 3 ans (emploi salarié à temps plein). Le salaire de base peut ainsi atteindre 40 000 euros lorsque le spécialiste PHP est doté d’une expérience de 6 à 10 ans, puis 45 000 euros pour un professionnel actif dans le secteur depuis plus de 10 ans.

« Les entreprises valorisent l’apport de leurs collaborateurs tout au long de leur carrière, sans que cette reconnaissance ne s’essouffle », observent les auteurs du baromètre rendu public à l’occasion du Forum PHP des 21 et 22 novembre 2013.

Pour plus de 50% des développeurs PHP interrogés, ce salaire fixe de base est complété d’une partie variable (primes, participation…) qui représente simplement 5 à 7% de la rémunération annuelle globale, hors avantages sociaux et en nature. « Ce variable pour ainsi dire symbolique » est « plutôt considéré comme un élément de motivation aussi bien du côté des employeurs que des salariés », souligne l’Afup dans son étude.

Les développeurs PHP sont-ils bien payés ?  Tous niveaux d’expérience confondus, 64% des répondants s’estiment convenablement (34%), bien ou très bien rémunérés (30%). En revanche, 36% des spécialistes PHP interrogés estiment être mal ou très mal payés (une proportion qui atteint 53% chez les débutants).

Où travailler pour gagner plus ?

Sans surprise, les salaires les plus attractifs sont proposés sur Paris et sa région. Ainsi, trois départements franciliens où le coût de la vie est particulièrement élevé, Paris (75), Hauts-de-Seine (92) et Yvelines (78), proposent une rémunération médiane comprise entre 39 000 et 42 000 euros par an (tous profils confondus). L’Ouest parisien concentre un grand nombre de jeunes pousses du numérique et de grands groupes qui sont prêts à se livrer bataille, y compris sur le montant des rémunérations, pour attirer les talents.

Au niveau national, les secteurs d’activité qui offrent les meilleures opportunités en termes de salaire sont : la presse et les médias numériques pour les jeunes diplômés (avec une rémunération médiane de 36 000 euros par an), les sociétés de services et les services informatiques d’un client final pour les profils PHP plus expérimentés (entre 38 000 et 45 000 euros par an). Enfin, les médias et les start-up (48 500 et 50 000 euros par an respectivement) proposent actuellement le salaire médian le plus élevé à ceux qui ont plus de 10 ans d’expérience et tirent leur épingle du jeu.

Les éditeurs de logiciels offrent également des opportunités aux développeurs PHP (de 32 000 à 48 000 euros par an en fonction de l’expérience ). Les agences de communication, en revanche, sont les moins généreuses pour les spécialistes du langage compilé (de 25 000 euros pour un débutant à 40 000 euros pour un « senior »).

Les développeurs indépendants

D’après le baromètre Afup – Agence-e, les développeurs indépendants gagnent davantage (de 35 500 euros en début de carrière à 47 000 euros pour un professionnel doté d’une expérience de 10 ans et plus) que les salariés. Pour eux, les rémunérations les plus élevées se trouvent le plus souvent dans les entreprises de 200 à 499 personnes (de 33 800 euros à 45 800 euros). Les TPE de moins de 10 personnes proposent les salaires les plus bas.

Existe-t-il une prime à la spécialisation ? « En début de carrière, les écarts de rémunération entre les différentes spécialisations (Zend, Symfony, framework propriétaire, autre framework ou CMS, solution e-commerce…) semblent largement négligeables », souligne l’Afup. Mais avec l’expérience et l’accélération de la spécialisation « les résultats de l’étude montrent un écart grandissant en faveur des utilisateurs du framework Symfony ou du Zend Framework » (de 32 500 à 45 800 euros par an).

En ce qui concerne les systèmes de gestion de contenu, les spécialistes du CMS Drupal sont les mieux rémunérés (de 28 800 à 47 300 euros par an). Enfin, la rémunération médiane du multi-spécialiste PHP est comprise entre 32 000 et 43 600 euros par an.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur