Pierre Barnabé prend la tête d'Alcatel-Lucent France

Cloud

Olivier Baujard est-il la dernière victime de la réorganisation engagée par le nouveau patron du groupe, Ben Verwaayen ?

Ben Verwaayen, le nouveau patron d’Alcatel Lucent poursuit la réorganisation de de l’équipementier. En novembre dernier, Hubert de Pesquidoux, directeur financier “est démissionné” remplacé par l’américain Paul Tufano. Auparavant, toute l’équipe de direction avait été remaniée.

Cette fois, les Echos nous apprennent que le p-dg d’Alcatel-Lucent France, la plus grosse entité du groupe est également sur le départ, à la veille de la publication des résultats annuels du groupe. Après seulement un an d’exercice, Olivier Baujard sera remplacé par Pierre Barnabé, entré dans le groupe en tant que commercial il y a dix ans.

Comme le souligne le journal économique, cette nomination illustre un changement culturel à la tête d’Alcatel-Lucent France. Baujard était issu de la Recherche & Développement tandis que son successeur est un homme du marketing et des ventes. L’équipementier, qui se targue de dépenser 15% de son chiffre d’affaires en R&D entend visiblement mettre l’accent sur ses ventes à un moment où les opérateurs réduisent leurs investissements (cf la faillite du canadien Nortel)…

Il devra donc appliquer les nouvelles recettes que veut imposer Ben Verwaayen : réduction des équipes dirigeantes et recentrage sur les activités porteuses, c’est à dire abandon d’activités comme le WiMax.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur