Pierre Barnabé prend la tête d'Alcatel-Lucent France

Cloud

Olivier Baujard est-il la dernière victime de la réorganisation engagée par le nouveau patron du groupe, Ben Verwaayen ?

Ben Verwaayen, le nouveau patron d’Alcatel Lucent poursuit la réorganisation de de l’équipementier. En novembre dernier, Hubert de Pesquidoux, directeur financier « est démissionné » remplacé par l’américain Paul Tufano. Auparavant, toute l’équipe de direction avait été remaniée.

Cette fois, les Echos nous apprennent que le p-dg d’Alcatel-Lucent France, la plus grosse entité du groupe est également sur le départ, à la veille de la publication des résultats annuels du groupe. Après seulement un an d’exercice, Olivier Baujard sera remplacé par Pierre Barnabé, entré dans le groupe en tant que commercial il y a dix ans.

Comme le souligne le journal économique, cette nomination illustre un changement culturel à la tête d’Alcatel-Lucent France. Baujard était issu de la Recherche & Développement tandis que son successeur est un homme du marketing et des ventes. L’équipementier, qui se targue de dépenser 15% de son chiffre d’affaires en R&D entend visiblement mettre l’accent sur ses ventes à un moment où les opérateurs réduisent leurs investissements (cf la faillite du canadien Nortel)…

Il devra donc appliquer les nouvelles recettes que veut imposer Ben Verwaayen : réduction des équipes dirigeantes et recentrage sur les activités porteuses, c’est à dire abandon d’activités comme le WiMax.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur