Pierre Barnabé (SFR Business Team) : « Sur le cloud, nous continuons à bousculer le marché »

CloudRéseaux
Pierre Barnabe, directeur de SFR Business Team

Fort d’une stratégie payante en 2012, SFR Business Team entend amplifier en 2013 ses axes services et cloud, le très haut débit, et l’interconnexion à l’international.

Il y a 18 mois environ, SFR inaugurait une nouvelle stratégie pour sa branche entreprise. Stratégie forgée autour du cloud et des services, le très haut débit fixe et mobile, et l’international (lire Pierre Barnabé (SFR Business Team) : « Même les PME s’intéressent au cloud »). « Une stratégie payante qui nous a mis dans le vert sur un marché en baisse [de 2-3%] », déclare Pierre Barnabé. « En 2013, nous allons amplifier ces trois axes stratégiques », ajoute le patron de SFR Business Team.

Sur le cloud et les services, Pierre Barnabé rappelle que le développement de l’offre va s’accentuer grâce au renforcement de l’accord passé avec HP, technologique et commercial, qui fournit l’infrastructure IaaS et SaaS. Et par le lancement de Numergy, la coentreprise détenue par SFR (47%), Bull (33%) et la Caisse des Dépôts (20%) sur laquelle l’opérateur appuie désormais ses offres de cloud computing.

Numergy, le support à l’offre SaaS

« Numergy va nous permettre de construire un véritable kiosque pour nos offres SaaS », soutien le dirigeant, qui assimile l’entreprise à une usine à énergie numérique. « Je rêverai que Numergy soit l’EDF de demain ». Une usine qui, par ses volumes, « va fournir une énergie équivalente à celles de Google ou Amazon à un niveau de prix très compétitif. » Pierre Barnabé met notamment en avant le coût de l’énergie (nerf de la guerre des centres de données) relativement bas en France par rapport à ceux des concurrents pour leur tenir la dragée haute.

Doté de deux datacenters aujourd’hui à Paris et Lyon, Numergy poursuivra le déploiement de ses capacités avec l’ouverture de nouveaux datacenters dans 5 à 8 villes cette année.

Nouvelle offre télécom et informatique

Le développement de la branche services et cloud passera également par le lancement, en avril prochain, d’une offre qui associera environnement télécoms et informatique pour PME sur le modèle du SaaS (paiement à l’usage par utilisateur). « Au sein d’une seule offre, nous assurerons la gestion des applications et des débits afin de simplifier le lien numérique des entreprises. » Nous n’en saurons pas plus sur le détail de l’offre pour le moment.

Cette future offre viendra compléter le Pack Business Entreprise (service de communications unifiées de numéro et facture uniques pour fixe et mobile) qui a séduit 2000 entreprises pour 40.000 postes environ. Autant de solutions qui participent à la croissance de 50% de la branche services et cloud sur laquelle Pierre Barnabé ambitionne de « surperformer » sur un marché en hausse de 15-20% annuel en moyenne.

Accélérer le très haut débit

Autre axe de développement, l’accélération du déploiement du très haut débit avec la fibre et la 4G. SFR a ouvert son réseau à Lyon, Montpellier et Paris La Défense. Lille, Marseille, Strasbourg et Toulouse sont attendus dans le courant du semestre. « La demande en très haut débit mobile ne va cesser de croître et la 4G est un vrai différenciateur, car elle apporte la mobilité aux applications fixes, rappelle Pierre Barnabé. Demain, les entreprises n’auront plus que des tablettes ou PC connectés en très haut débit sous environnement cloud, car elles doivent se concentrer sur leur cœur de métier et ne pas perdre de temps avec les choix technologiques. »

Une vision réaliste bien qu’optimiste dans l’immédiat qui doit vaincre les barrières (notamment intellectuelles) de la sécurité et la géolocalisation des données. Sur ce point, Pierre Barnabé estime qu’aujourd’hui, la sécurité des données passe par leur éclatement sur plusieurs sites et leur compilation par clé de chiffrement plutôt que de concentrer leur stockage sur un seul serveur les rendant plus accessibles aux attaquants.

2500 entreprises fibrées

C’est justement pour répondre au besoin de transmission rapide et fiable des données que SFR multiplie ses déploiements en fibre optique FTTH en architecture point à point. En 2012, « 30% de fibres supplémentaires ont été déployées pour connecter les grandes entreprises », soutient Pierre Barnabé qui estime à 80% les zones d’affaires aujourd’hui connectées ou connectables.

« Les besoins en fibre se font de plus en plus sentir tant du côté des grands comptes que des PME et nous avons la volonté d’utiliser la capillarité de la FTTH grand public et des délégations de services publics [pour accentuer l’offre réseau]. » SFR Business Team déclare déployer plusieurs milliers de fibres par an et compte aujourd’hui 2500 clients entreprises raccordées.

Développer les partenariats à l’international

Une infrastructure très haut débit qui ne pourra qu’alimenter sa stratégie de développement à l’international. Rappelons que la branche entreprise de SFR a passé des accords d’interconnexion avec Verizon (pour le fixe), Vodafone (mobile) ainsi que Tata Communications (sur la zone Inde, Moyen-Orient) et Etalisat (Moyen-Orient, Afrique) afin d’accompagner ses entreprises clientes à l’international et leur offrir une couverture et un service mondial. SFR va poursuivre cette stratégie en multipliant les partenaires, notamment vers l’Asie.

« L’idée est d’avoir 6 ou 7 partenaires, les meilleurs dans leur domaine, pour nous accompagner partout dans le monde. Avant ces partenariats, nous ne recevions pas d’appel d’offre pour l’international », justifie Pierre Barnabé. Depuis, SFR a notamment signé avec PSA et Danone. « Il s’agit d’un véritable axe de développement pour nous. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur