Pierre Chappaz, père de Kelkoo, quitte le Web

Régulations

Amer, l’entrepreneur français se dit “écoeuré” par l’ambiance qui régne sur le Net français

Le web français perd l’un des ses piliers. Pierre Chappaz, fondateur du comparateur de prix en ligne Kelkoo, p-dg de Wikio a fait part de sa volonté de quitter l’univers du Web, pour, selon lui, “changer de vie“.

Dans son blog, le web-entrepreneur français se dit “écœuré par l’ambiance qui règne sur le Net français“. Et de poursuivre “Les entrepreneurs comme moi sont la cible d’attaques régulières dans la blogosphère. Comme patron de Wikio, ancien patron de Kelkoo, je suis une cible de choix pour toutes sortes de jaloux et de frustrés“.

“Les aboyeurs qui croient que je suis le plus grand et le plus costaud ont évidemment tort. Mais ils me polluent la vie. Je vais donc les laisser à leurs jeux, il faudra qu’ils trouvent une autre cible. Car moi en 2009 je vais prendre l’air.”, explique Pierre Chapaz.

Pierre Chappaz, 49 ans, s’est avant tout illustré comme un acteur de poids du Web français. L’entrepreneur lance Kelkoo en 1999, un comparateur de prix en ligne. Très rapidement, le site se montre rentable. A peine 5 ans après son lancement, le portail affiche un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros. Un résultat qui fait saliver un autre géant du Web : Yahoo. En 2004, le portail américain s’offre le comparateur français pour 475 millions de dollars et Chappaz prend la tête de Yahoo Europe. Mais en décembre de la même année, l’homme quitte son poste pour faire un break.

A peine deux ans plus tard, l’ex-patron de Kelkoo et Laurent Binard (ex Mediapps) fondent, Wikio, un portail d’informations, orienté web communautaire. En 2007, le site réalise un tour de table de 4 millions d’euros, preuve de son potentiel aux yeux des annonceurs. Pierre Chappaz a également été membre de la direction de Netvibes, start-up qu’il a par la suite quitté suite à un désaccord avec Tariq Krim, son fondateur.

En 2008, le créateur d’entreprise, prend la direction d’ebuzzing, une jeune start-up reliant blogueurs et annonceurs.

La décision de Pierre Chappaz confirme une prise de distance par rapport à un univers auquel le créateur a consacré près de 10 ans de son existence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur