Pillar D.S. rebondit avec disques SSD et nouveaux distributeurs

Réseaux

Ce spécialiste du stockage, financé par Larry Ellison (Oracle), relance sa communication. Au menu: nouveaux distributeurs et “disques flash” SSD

Pillar Data Systems, start-up rendue célèbre, notamment, par la personnalité de son investisseur – Larry Ellison -le patron d’Oracle – renoue avec le marché français et la communication dans les médias.

En cette fin avril 2009, la marque annonce coup sur coup :

– une offre SSD aggressive en termes de prix;

– des tests de performances SPC-1 supérieurs à la concurrence, avec son offre d’unité de stockage Axiom 600

– une nouvelle stratégie de distribution, de nouveaux partenaires;

Pillar avait irruption sur le marché il y a 3 ans en France avec une offre qui se voulait originale à l’époque car sur une plate-forme unique, elle proposait d’allier des stockage NAS et SAN

Aujourdh’ui, la marque veut garder son image d’innovation en investissant dans la technogie SSD – mais sans être le premier, car EMC, entre autres, a déjà pris les devants, il y a plusieurs mois déjà.

Concernant la technologie d’unités mémoire SSD (solid state disk), à base de mémoire ‘flash’, Pillar déclare “repousser les limites du stockage des données en termes de prix-performance”.

Son offre est définie comme une “solution de stockage haut de gamme pour étendre les fonctionnalités Application Aware”. Elle s’intègre directement au système de stockage Pillar Axiom. Les nouveaux disques appelés ‘SSD Bricks‘ permettent de réduire la consommation totale d’énergie de près de 85%.

Par ailleurs, Pillar revendique que selon les résultats récemment publiés d’un banc d’essai SPC-1, son système Axiom occuperait le premier rang sur les critères de performances globales et de rapport prix/performances, faisant mieux que les solutions d’EMC, IBM et NetApp (“offres, comparables en termes de configuration et de gamme de prix”).

Des essais indépendants ont confirmé que Pillar était le système de stockage le plus efficace et le plus performant de sa catégorie. Nous nous appuyons maintenant sur notre technologie brevetée pour lancer une offre de SSD totalement inédite. »

Pillar insiste sur le fait qu’il a travaillé à coupler son offre SSD avec un logiciel “capable de l’exploiter correctement”. À l’heure actuelle, les SSD dédiés au stockage de niveau 0 dépendent la plupart du temps des compétences en gestion du propriétaire de l’application, par exemple un administrateur de base de données capable d’identifier les index ayant le plus d’impact sur les instances vitales de la base de données. Mais il s’agit là d’un processus qui reste largement manuel et donc vulnérable aux erreurs“.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur