Piratage : Canada, Israël et Mexique rejoignent la Chine et la Russie

Régulations

Le rapport ‘Special 301’ sur le piratage du copyright conseille à
l’administration américaine de redoubler de vigilance à l’encontre de 16 pays?

En 2006, le rapport de l’IIPA (International Intellectual Property Alliance), la coalition des industries culturelles américaines, soumettait au gouvernement américain une ‘Priority Watch List‘, une liste de pays à surveiller pour les excès du piratage de copyright. Cette liste pointait deux pays, la Chine et la Russie.

Un an après, le rapport ‘Special 301‘ de l’IIPA pointe? 16 pays !

L’IIPA représente aux Etats-Unis les intérêts de la MPAA ? Motion Picture Association of America pour le cinéma ; RIAA– Recording Industry Association of America pour les éditeurs de musique ; BSA ? Business Software Association pour les éditeurs de logiciels ; et ESA ? Entertainment Software Association pour les éditeurs de jeux vidéo.

Figurent sur cette nouvelle ‘Priority Watch List‘ : Arabie Saoudite, Argentine, Canada, Chili, Chine, Costa Rica, Egypte, Inde, Israël, Mexique, République Dominicaine, Thaïlande, Turquie, Russie, Ukraine et Venezuela.

S’il n’est pas surprenant de trouver certains de ces pays dans la liste, la présence d’autres pays géographiquement ou politiquement proches des Etats-Unis surprend?

La Canada est accusé par l’IIPA de ne pas moderniser sa loi sur le copyright, ce qui serait à l’origine d’une perte de 551 millions de dollars pour ses membres.

Le Mexique est accusé de ne pas lutter efficacement contre le piratage, il suffirait en effet de traverser la frontière pour trouver des produits piratés vendus dans la rue avec des jaquettes couleur copiées dans les universités, soit une perte d’un milliard de dollars.

Quant à Israël, même si le piratage est à un niveau assez bas, 98 millions de dollars, l’IIPA se déclare insatisfaite par la fragilité des dernières lois votées par la Knesset (le parlement israélien), qui violeraient les obligations bilatérales avec les USA sur lesquels l’Etat israélien s’est engagé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur