Piratage du PSN : Sony annonce le retour complet de ses services sauf au Japon

Sécurité

Sony annonce la restauration complète de l’intégralité de ses plateformes en ligne pour la fin de la semaine. Sauf au Japon, à Hong Kong et en Corée du Sud.

Les services complets du PlayStation Network dont le PlayStation Store, reviennent cette semaine” annonce Sony aujourd’hui sur son blog. Enfin presque, puisque la Corée du Sud, le Japon et Hong Kong ne sont pas concernés par cette annonce.

Tandis que la restauration progressive a commencé le 15 mai pour les zones Europe et Amérique, ce processus a démarré seulement le 28 mai en Asie. Toujours est-il que chez nous, tout rentrera dans l’ordre d’ici la fin de la semaine affirme la firme nippone. Le PlayStation Network (PSN), Qriocity, Sony Online Entertainment (SOE), le PlayStation Store seront alors pleinement fonctionnel et utilisable promet Sony.

Par ailleurs, non content de recevoir les plus plates excuses de Kazuo Hirai, le président de Sony Computer Entertainment qui déclarait que “nous apprécions la patience et le soutien reçu pendant cette période“, chaque membre du PSN recevra un pack “Welcome Back”. Lequel comprendra un ensemble de contenus premium et la gratuité d’accès au service pendant quelques temps mais les détails de l’offre varieront selon les régions.

Plus d’un mois après le piratage de 100 millions de comptes utilisateurs, Sony reprend progressivement le contrôle, malgré quelques failles persistantes en Grèce au Canada ou en Thaïlande. En revanche économiquement, cet incident est loin d’être maitrisé, puisqu’il pourrait coûter 24 milliards de dollars à la firme japonaise selon l’institut Ponémon.

L’entrée sur le marché des tablettes et le développement de la gamme de smartphones Xperia sera loin d’être suffisant pour redorer l’image de Sony. Sauf à introduire de réelles innovations et surprendre à l’occasion du E3 (Electronic Entertainment Expo), le plus grand salon du jeu vidéo, le 7 juin prochain. Mais il faudra créer une réelle surprise pour faire oublier le désastreux épisode du piratage du PSN.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur