Pitch : les fondateurs de Wunderlist veulent concurrencer PowerPoint

L’équipe de la start-up 6Wunderkinder (les “6 prodiges” littéralement) à l’origine de l’app de « to-do-list » Wunderlist dévoile Pitch. Il s’agit d’un outil de présentation, annoncé par la startup comme « l’outil de présentation de la génération Slack ».

Sans tabous face au mastodonte PowerPoint

Pour avancer dans son projet, l’équipe annonce avoir levé 22 millions de dollars. Le startup compte utiliser les fonds recueillis lors de ce tour de table en échange d’action de série A pour accélérer le développement de son outil et élargir l’équipe.

Mais, pour venir rogner sur les parts de marché du leader incontesté du marché, Pitch va devoir redoubler d’effort. PowerPoint de Microsoft a en effet été installé par plus d’un demi-milliard d’utilisateurs. Avec une part de marché de 95 %, il laisse peu de place à la concurrence. Cette dernière se nomme Keynote d’Apple, Web Prezi ou encore Slides de Google.

Néanmoins, Pitch entend bien jouer sur la frustration de certains utilisateurs pour se positionner en alternative de choix.

Ainsi, avec Pitch, les utilisateurs pourront créer des documents à titre personnel, mais ils pourront également utiliser Pitch en tant que plate-forme de distribution.

Le framework Electron pour les technologies Web

L’outil est basé sur le framework Electron, qui permet de développer des applications mulet-plateformes. Il est notamment utilisé par WordPress et WhatsApp, entre autres.

Ainsi, basé sur des technologies Web, Pitch met l’accent sur l’intégration possible de contenu en ligne spécifique, comme les tweets et les vidéos.

Pour rappel, l’application WunderList de 6wunderkinder était entrée dans l’escarcelle de Microsoft à l’été 2015. La firme de Redmond avait ensuite créée l’application To-Do sur la base de Wunderlist.

Christian Reber, fondateur de Pitch, avait choisi de quitter Microsoft en 2017 et s’est alors mis en quête d’un nouveau projet sur lequel travailler.

Pour l’heure, Pitch est actuellement disponible pour un petit nombre de testeurs sous forme d’alpha privée et sera probablement ouverte au public en 2019.

(Crédit photo : @Pitch)

Recent Posts

Mesh : Microsoft guide la VR collaborative vers Azure

Passer à l'échelle les applications de réalité virtuelle ? Il y a Azure pour ça.…

4 heures ago

Cloud : vers une supervision IT « full-stack »

La supervision informatique évolue avec la migration accélérée vers le cloud et l'empilement de technologies.…

6 heures ago

Ignite 2021 : stratégie d’ouverture pour la plate-forme Power

De la RPA à la BI, Microsoft fait évoluer les composantes de sa plate-forme Power…

8 heures ago

Cybersécurité : le Cigref et Kaspersky répondent à l’Appel de Paris

Le Cigref et Kaspersky co-président un groupe de travail de l'Appel de Paris consacré au…

1 jour ago

Assurances cyber : Google crée un raccourci vers son cloud

Google Cloud expérimente un produit d'assurance cyber à souscrire depuis sa console d'admin, à partir…

1 jour ago

Fuite de données : quel est l’impact pour les entreprises ?

Malveillantes ou accidentelles, les fuites de données augmentent avec la généralisation du télétravail. Temps, ressources,…

1 jour ago