Pivotal (EMC) n’a pas ‘encore’ de produit, mais General Electric achète !

Big DataCloud

La spin-off d’EMC n’a pas encore de produit à vendre, mais en y investissant 105 millions de dollars, General Electric pousse sa valorisation à 1 milliard de dollars !

Lancé le 1er avril, Pivotal est une spin-of d’EMC, qui aimerait bien réaliser le même coup qu’avec VMware. Rappelons que le géant de la virtualisation, acheté 635 millions de dollars en 2004 et dont EMC détient 80 % du capital, a sa valeur estimée aujourd’hui à 32 milliards de dollars !

Avec Paul Maritz, une ancienne figure de Microsoft et CEO de VMware pendant quatre ans, à sa tête, Pivotal n’est pas la ‘valseuse’ d’EMC. Bien au contraire, la très jeune entreprise se veut le bras armé du géant du stockage dans le logiciel et du Big Data, dont la trajectoire se doit de s’inscrire dans les traces de VMware.

Rappelons que Pivotal cible les frameworks et le Big Data analytique, et réunit les solutions Pivotal Labs, Greenplum, Cloud Foundry, Gemfire, Spring et Cetas, acquises au fil des années par EMC et VMware (lire « Avec la spin-off Pivotal, EMC et VMware s’attaquent à IBM, Microsoft et Oracle »).

Dans la ligne de mire de GE

En devenant le premier investisseur externe de Pivotal, avec un apport de 105 millions de dollars, le fonds d’investissement GE (General Electric) fait plus qu’afficher une première étape dans la valorisation de ce qui n’est encore qu’une jeune start-up (qui aligne quand même 1250 employés !). Dont la valorisation bondit à 1 milliard de dollars…

À l’image de géants américains de l’industrie, GE marque son intérêt pour les projets d’un nouveau et ambitieux acteur du logiciel qui se démarque d’autres géants, Amazon, Google et Microsoft. Surtout, sa démarche s’inscrit dans les attentes d’un marché en devenir, au potentiel encore in-mesurable : l’internet des objets.

Paradoxalement, cette prise de position intervient alors que Paul Maritz a indiqué lors de la création de Pivotal que les premiers produits de l’éditeur ne seraient pas disponibles avant 8 mois. Ce que Scott Yara, senior vice-président de Pivotal vient de confirmer en indiquant que PivotalOne, le produit tant attendu, sera disponible dans moins de 6 mois. Le calendrier annoncé par le patron – Paul Maritz vient d’être confirmé au poste de CEO – sera respecté.

Quesaco PivotalOne ?

PivotalOne est une nouvelle génération de PaaS (Platform as a Service) qui intègre des fabrics de données, des frameworks de programmation, et qui peut être supportée sur un système legacy ou portée dans le cloud (Amazon WS est cité), avec la reconnaissance de technologies de dernière génération comme OpenStack.

Avec l’expérience de Paul Maritz, en particulier 14 ans chez Microsoft où il a participé au développement des parties serveur de Windows 95 et Windows NT, et la présence dans les stacks applicatives de Greenplum pour la couche Haddop, Cetas pour l’analytique et Gemfire pour le transactionnel, PivotalOne devrait se présenter comme un système d’exploitation dédié au traitement analytique des données Big Data.

Dans l’état de ce qui nous a été dévoilé, PivotalOne est composé de :

  • Pivotal Data Fabric, basé sur Pivotal HD, un service qui s’appuie sur Apache Hadoop, une technologie de grid de données in-memory, des technologies de requêtes analytiques et un environnement transactionnel.
  • Pivotal Application Fabric est la plateforme cloud et applicative issue du PaaS open source Cloud Foundry et du framework de développement d’applications Java Spring.
  • Pivotal Expert Services est destiné au conseil dans les développements agiles et les données analytiques, et offre un accès aux experts des Pivotal Labs et des équipes partenaires Pivotal data Science.

L’ensemble est mené comme un projet open source, avec un support collaboratif.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur