Plainte en Allemagne: Facebook devra payer pour ses fautes

Sécurité

Facebook pioche des contacts dans les répertoires d’adresses de ses membres? La ville de Hambourg porte plainte contre le réseau social aux 400 millions de membres.

Facebook va payer ses dettes à la société. C’est du moins ce qu’entend faire la ville de Hambourg, déjà remontée contre Google pour des faits similaires, à savoir le non respect de la vie privée. Elle a porté plainte contre le site de réseautage le 7 juillet. Les instances municipale l’accuse d’exploiter les données de personnes qui ne sont pas membres de la plate-forme sociale.

Johannes Caspar, responsable de la protection des données sur Internet de la ville de Hambourg cité par l‘AFP,juge « contraire au respect de la protection des données privées »l’enregistrement par Facebook d’informations relatives à des personnes qui ne sont pas membres du réseau.

Facebook conserverait les profils sans autorisation

En effet, précise l’agence de presse, « Facebook présente régulièrement à ses membres une liste de personnes qu’ils sont susceptibles de connaître ». Modus operandi du site selon Johannes Caspar? Facebook piocherait dans les répertoires d’adresses de ses membres.

Et plus Facebook pioche, plus il est capable d’établir des profils de personnes non membres de son réseau, profils qu’il conserverait sans en avertir les intéressés et qu’il utiliserait à des fins commerciales – le réseau social n’arrivera pas au milliard de dollars sans un peu d’efforts… (voir notre article sur les résultats financiers de Facebook ).

Hambourg attend désormais la réponse de Facebook face à ces accusations, le réseau social aux 400 millions d’utilisateurs qui a engrangé près de 800 millions de dollars en 2009 a jusqu’au 11 août pour « répondre à ces reproches» et défendre l’indéfendable si ces faits sont avérés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur