Plan innovation : la France crée une bourse aux start-up

Régulations

La France accorde une bourse d’environ 10 millions d’euros par an à ses nouveaux entrepreneurs et veut favoriser la transformation de start-up à fort potentiel en entreprises « de rang mondial » par le biais du fonds « Large Ventures » géré par Bpifrance.

Une « bourse des nouveaux entrepreneurs » dotée d’une dizaine de millions d’euros par an sera consacrée aux start-up dans le cadre des 40 mesures du plan innovation dévoilé mardi 5 novembre par les ministres Arnaud Montebourg (Redressement productif), Fleur Pellerin (PME, Innovation, Économie numérique) et Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur et Recherche).

Cette bourse, que portera la banque publique d’investissement Bpifrance, viendra compléter le concours du ministère de la Recherche pour les chercheurs qui veulent créer une entreprise.

Soutenir les start-up et l’entrepreneuriat

Pour accompagner de jeunes entreprises innovantes de tous secteurs, des montants de 50 000 à 70 000 euros par projet seront alloués. Cette bourse consiste à « associer tout le monde à l’innovation, pour que quelqu’un qui a une bonne idée en marketing ou en organisation puisse trouver des moyens », a précisé Fleur Pellerin.

La ministre a également mis l’accent sur le soutien à « la culture de l’entrepreneuriat et de l’innovation ». Dans ce but, 20 millions d’euros du Fonds national d’innovation – doté de 240 millions d’euros – viendront soutenir des projets associatifs et privés destinés à sensibiliser les plus jeunes dans les écoles.

Par ailleurs, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé la création d’un fonds souverain de propriété intellectuelle doté de 100 millions d’euros pour aider des entreprises innovantes à financer l’achat ou le dépôt de brevets.

Booster l’innovation et le capital-risque en France

Pour favoriser la transformation des start-up et PME à fort potentiel en ETI (entreprises de taille intermédiaire) « de rang mondial », le fonds « Large Ventures » de l’ordre de 500 millions d’euros doit intervenir « en co-investissement du privé ».

Lancé par Bpifrance dans le cadre de son plan « Nova » pour l’innovation, ce fonds investira de 10 à 50 millions d’euros dans de jeunes entreprises, dont la valorisation se situera entre 50 et 100 millions d’euros, rapporte le quotidien Les Échos. Cet effort correspond, selon le directeur général de Bpifrance Nicolas Dufourcq, à une année d’investissement de tous les fonds français du capital-risque et à la somme qu’ils lèvent en six mois.

Enfin, pour que « la France ne reste pas dans les pays suiveurs en matière d’innovation », le gouvernement a rappelé avoir redéployé plus de 2 milliards d’euros du premier programme d’investissements d’avenir (PIA), en particulier vers le soutien à l’innovation (numérique, santé, capital-investissement), et lancé un deuxième PIA de 12 milliards d’euros.

L’industrie salue l’adoption d’une stratégie de compétitivité

L’industrie numérique française se réjouit que l’innovation soit placée au cœur des politiques publiques, dont l’extension de l’assiette des JEI (Jeunes entreprises innovantes) à l’innovation, ou encore la décision de consacrer 2 % de la commande publique à l’innovation.

« Le soutien aux actions de partenariats des grands groupes vers les PME, les mesures pour accroître l’impact économique de la recherche publique, la création d’un outil stratégique en matière de protection de la propriété intellectuelle et le soutien au capital-investissement, sont autant d’annonces qui vont dans le bon sens », ont déclaré dans un communiqué commun Jamal Labed, président de l’Afdel, et Guy Mamou Mani, président de Syntec Numérique.

Toutefois, les deux organisations professionnelles actives dans l’édition de logiciels et les prestations numériques réaffirment la nécessité « d’alléger la pression fiscale sur l’écosystème innovant ». Elles  souhaitent des mesures visant à faciliter l’investissement privé et à rendre attractifs les dispositifs d’actionnariat salarié (stock-options, actions de performance) dans le cadre de la loi de finances pour 2014.

crédit photo © HP_Photo – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur