Un plan de licenciement en vue chez Microsoft

MobilitéRégulations

Un plan de licenciement d’envergure serait envisagé par Microsoft, qui souhaite mettre de l’ordre dans ses effectifs suite au rachat de la branche terminaux mobiles de Nokia.

Bloomberg indique dans son édition de ce matin que Microsoft devrait bientôt présenter un plan de réduction d’effectifs. Le plus gros de ces cinq dernières années pour l’éditeur américain. Il devrait ainsi dépasser les 5800 suppressions de postes opérées en 2009.

Le nombre d’emplois concernés devrait être annoncé cette semaine, soit seulement quelques jours après l’annonce stratégique faite par Satya Nadella, actuel patron de la firme. Ce plan de licenciements permettra à la société d’éliminer les doublons liés à l’arrivée chez Microsoft de 30 000 personnes en provenance de Nokia, lesquels ont ramené l’effectif global du groupe à plus de 127 000 employés.

Pas de réelle surprise

Lors de l’annonce du rachat de la branche terminaux mobiles de Nokia par Microsoft en septembre 2013 (voir « Mobilité : Microsoft se paye les Lumia de Nokia et pourrait récupérer Elop »), Steve Ballmer, alors CEO de la firme américaine, n’avait pas caché que des ‘intégrations’ seraient à prévoir.

Dans la lettre qu’il avait adressée à ses employés (voir « Accord Microsoft – Nokia : la lettre officielle de Steve Ballmer… en français »), de telles transformations avaient été évoquées pour les forces de vente, le marketing, la finance, le juridique, la communication et le service à la clientèle. Il semblerait aujourd’hui que des postes d’ingénieur et de développeur seront aussi supprimés.

Crédit photo : © Lightspring – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Steve Ballmer et associés : les grands directeurs de Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur