Plan social à Cap Gemini France

Cloud

L’entreprise va se séparer de 287 salariés en France, soit 3% de ses effectifs

Cap Gemini Ernst & Young poursuit sa cure d’amaigrissement. 5.000 postes ont déjà été supprimés fin 2002 au niveau mondial ramenant l’effectif global du groupe à 52.000 personnes.

Aujourd’hui, c’est la filiale française de l’entreprise spécialisée dans les services qui est sur la sellette. Selon les Echos, 287 postes vont être supprimés, soit 3% des effectifs. Selon le quotidien , un comité d’entreprise s’est réuni vendredi pour discuter de ce plan, le premier mis en oeuvre en France par le groupe de conseil et de services informatiques depuis 1993. Premier plan en France Tous les postes supprimés sont basés dans la région Ile-de-France. Le plan porte sur 185 emplois de cadres de haut niveau dans l’activité de conseil, le solde concernant les fonctions de support et d’infogérance. En raison du ralentissement des investissements des entreprises, et des difficultés rencontrées lors de la fusion avec Ernst & Young, le groupe a accusé l’année précédente une perte de 16% de son chiffre d’affaires, à 7 milliards d’euros. ans


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur